Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Espace : Art actuel

Numéro 100, été 2012, p. 32-33

Direction : Serge Fisette (directeur)

Rédaction : Serge Fisette (rédacteur en chef)

Éditeur : Le Centre de diffusion 3D

ISSN : 0821-9222 (imprimé)  1923-2551 (numérique)

espace1041666
< PrécédentSuivant >

Abonnement requis!

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Toutes les archives des revues diffusées sur Érudit sont en accès libre (barrière mobile de 2 ou 3 ans). Pour plus d’information, consulter la page Abonnements et politique d’accès.

Connexion (abonné individuel)

Article

Michel de Broin, Jana Sterbak, Cozic, Brian Jungen, Janet Cardiff

Natasha Hébert

Translated by

Peter Dubé

Résumé | Extrait

Le regard que je porte aujourd’hui sur l’art est la somme de tous ceux que j’ai portés dans le passé. L’art nous transforme. Il modifie nos désirs, nos appréhensions et nos attentes. Mes yeux de 1987 ne sont plus ceux d’aujourd’hui. Les oeuvres qui ont marqué mon chemin ne sont peut-être plus celles qui me feraient frémir aujourd’hui. D’autres qui, à l’époque, passèrent inaperçues apparaissent maintenant comme des phares dans ma trajectoire. Comment choisir sans se contredire ? D’entrée de jeu, je choisis la simplicité. Parce qu’elle est exigeante, intransigeante et qu’elle ne supporte que l’essentiel. J’y ajoute une certaine candeur, une dose de sarcasme, l’effet de surprise, le trait de génie, un brin de poésie et une résolution adroite. Je choisis des objets communs, à peine altérés, dont la matière, la forme ou la référence ont tracé et tracent encore de nouvelles pistes de réflexion. Ce ne sont peut-être pas les oeuvres les plus éblouissantes, mais elles concentrent dans leur simplicité toute l’essence des artistes qui les ont créées. Ce sont des oeuvres qui, en refusant d’accomplir leur fonction, se libèrent et nous libèrent à la fois de la ligne droite et des sentiers battus. Je choisis : Michel DE BROIN, Entrelacement (2001) ; Jana STERBAK, Sisyphus (1998) ; COZIC, On nous épie (2000) ; Brian JUNGEN, Prototypes of New Understanding (1999) ; Janet CARDIFF, Forty Part Motet (2001). Ce sont mes madeleines à moi....

Auteur : Natasha Hébert
Titre : Michel de Broin, Jana Sterbak, Cozic, Brian Jungen, Janet Cardiff
Revue : Espace : Art actuel, Numéro 100, été 2012, p. 32-33
URI : http://id.erudit.org/iderudit/66932ac

Tous droits réservés © Le Centre de diffusion 3D, 2012

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014