Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Espace : Art actuel

Numéro 100, été 2012, p. 58-59

Direction : Serge Fisette (directeur)

Rédaction : Serge Fisette (rédacteur en chef)

Éditeur : Le Centre de diffusion 3D

ISSN : 0821-9222 (imprimé)  1923-2551 (numérique)

espace1041666
< PrécédentSuivant >

Abonnement requis!

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Toutes les archives des revues diffusées sur Érudit sont en accès libre (barrière mobile de 2 ou 3 ans). Pour plus d’information, consulter la page Abonnements et politique d’accès.

Connexion (abonné individuel)

Article

Marcel Dzama, BGL, Jean-Pierre Gauthier, Never Lopez (Marcio Lana-Lopez), Janet Cardiff & George Bures Miller

Aseman Sabet

Translated by

Peter Dubé

Résumé | Extrait

ESPACE 100 ÉtÉ/Summer 2012 TOP 5 Aseman SABET Marcel DZAMA BGL Jean-Pierre GAUTHIER NEVER LOPEZ (Marcio LANA-LOPEZ) Janet Cardiff & George Bures Miller > Exposition Jean-Pierre GAUTHIER, 2007. Détail / Detail. Musée d’art contemporain de Montréal. Photo : Richard-Max TREMBLAY. L’univers sensible et inquiétant que présentait Marcel DZAMA, au Musée d’art contemporain de Montréal, en 2010, constitue selon moi l’une des expositions les plus articulées des dernières années. Il y aurait beaucoup à dire sur chacun des volets de cette exposition, mais, dans l’ensemble, les mises en scène et les représentations à la fois enfantines, glauques et théâtrales dégageaient une force déconcertante. L’installation À l’abri des arbres (2001) de BGL, également présentée au MAC, reste à mes yeux un « classique », par sa capacité à happer le spectateur dans ses détours labyrinthiques et à le garder en haleine jusqu’à la fin, pour révéler une vue impressionnante, mais troublante, sur une forêt de carton. La rétrospective de Jean-Pierre GAUTHIER, présentée en 2007 au MAC (une fois de plus !), me semble aussi un incontournable. Ses sculptures « autonomes », comme l’orchestre graphique que formaient les Marqueurs d’incertitude ou ses installations sonores comme Rut ou Échotriste, sont autant de témoignages d’une pratique qui se démarque par une étonnante inventivité. À la Galerie VU (Québec), NEVER LOPEZ (Marcio LANA-LOPEZ) exposait, en 2006, Crime Scenes, une installation révélant les différentes facettes d’une impossible enquête autour de « victimes sérielles ». L’atmosphère à la fois visuelle, littéraire, musicale et même olfactive permettait d’entrer pour un temps au coeur du scénario, de participer à une intrigue dont la charge conceptuelle était en soi un objet de mérite. Si le Motet à quarante voix est une oeuvre marquante à maints égards, The Paradise Institute, de Janet CARDIFF et George BURES MILLER, est un singulier tour de force artistique. Présentée en 2006 à la...

Auteur : Aseman Sabet
Titre : Marcel Dzama, BGL, Jean-Pierre Gauthier, Never Lopez (Marcio Lana-Lopez), Janet Cardiff & George Bures Miller
Revue : Espace : Art actuel, Numéro 100, été 2012, p. 58-59
URI : http://id.erudit.org/iderudit/66945ac

Tous droits réservés © Le Centre de diffusion 3D, 2012

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014