Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

esse arts + opinions

Numéro 76, automne 2012, p. 83

L’idée de la peinture / The Idea of Painting

Direction : Sylvette Babin (directrice)

Rédaction : Sylvette Babin (rédactrice en chef)

Éditeur : Les éditions esse

ISSN : 0831-859X (imprimé)  1929-3577 (numérique)

esse045
< PrécédentSuivant >

Abonnement requis!

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Toutes les archives des revues diffusées sur Érudit sont en accès libre (barrière mobile de 2 ou 3 ans). Pour plus d’information, consulter la page Abonnements et politique d’accès.

Connexion (abonné individuel)

Compte rendu

Où tu vas quand tu dors en marchant... 2, Carrefour international de théâtre, rues du quartier Saint-Roch, Québec, du 24 au 26 mai 2012

Alain-Martin Richard

Résumé | Extrait

Les Néos, Scrap, 2012. photo : Kevin Murphy Scrap Les Néos, Espace Libre, Montréal, du 11 au 16 juin 2012 Cooke-Sasseville, Pêche miraculeuse, 2012. photo : Sébastien Roy, permission du Carrefour international de théâtre, Québec Où tu vas quand tu dors en marchant... 2 Carrefour international de théâtre, rues du quartier Saint-Roch, Québec, du 24 au 26 mai 2012 Depuis 2008, l’occupation et l’animation de la rue se sont amplifiées et font désormais partie de la dynamique urbaine. Ce deuxième parcours du Où tu vas... se réapproprie les non-lieux et les transforme en espaces intimes, où les promeneurs s’agglutinent par petits groupes devant les tableaux vivants. Ceux du jardin Saint-Roch ou ceux de la rue Fleurie proposent un parcours théâtral qui cède la place à l’art actuel dès qu’on s’engage sur la rue de la Chapelle. Des bestioles humaines, accrochées au mur du stationnement du regretté cinéma Odéon, escaladent le mur, se rejoignent sur des corniches, s’interpellent. En projection sur la longueur du mur, des questions banales mais toujours essentielles : Qu’est-ce qui fait votre bonheur ? Qu’est-ce qui te donne de la force ? Qu’est-ce qui vous fait plaisir ? Le public est invité à texter les réponses qui seront intégrées dans la projection. Nichés de Christian Fontaine, conçue comme une installation interactive avec humains nichés sur des balcons, concentre en un seul regard une situation urbaine que l’on retrouve dans tous les quartiers populeux. Petit théâtre de balcons, comme une fresque animée qui n’aurait pas de profondeur. Mais ici la profondeur, paradoxalement, vient des projections. Il y a dès lors une communication directe entre ces voisins nichés au-dessus de la rue et les passants qui les alimentent de leurs réponses. En pénétrant dans l’étroite rue Sainte-Marguerite, on tombe sur les hameçons surdimensionnés de Cooke-Sasseville. Il s’agit d’un immense jeu pour enfants aux couleurs vives et aux motifs amusants. Pour chaque hameçon, le leurre...

Auteur : Alain-Martin Richard
Ouvrage recensé : Où tu vas quand tu dors en marchant... 2, Carrefour international de théâtre, rues du quartier Saint-Roch, Québec, du 24 au 26 mai 2012
Revue : esse arts + opinions, Numéro 76, automne 2012, p. 83
URI : http://id.erudit.org/iderudit/67215ac

Tous droits réservés © Les éditions esse, 2012

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014