Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

esse arts + opinions

Numéro 76, automne 2012, p. 84

L’idée de la peinture / The Idea of Painting

Direction : Sylvette Babin (directrice)

Rédaction : Sylvette Babin (rédactrice en chef)

Éditeur : Les éditions esse

ISSN : 0831-859X (imprimé)  1929-3577 (numérique)

esse045
< PrécédentSuivant >

Abonnement requis!

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Toutes les archives des revues diffusées sur Érudit sont en accès libre (barrière mobile de 2 ou 3 ans). Pour plus d’information, consulter la page Abonnements et politique d’accès.

Connexion (abonné individuel)

Compte rendu

Loin des yeux près du corps : entre théorie et création, Thérèse St-Gelais (dir.), Montréal, Galerie de l’UQAM et Éditions du remue-ménage, 2012, 177 p.

Dominique Allard

Résumé | Extrait

À la fois catalogue d’exposition et actes de colloque, Loin des yeux près du corps : entre théorie et création dirigé par Thérèse St-Gelais témoigne de la vastitude des recherches féministes actuelles en art. La publication est divisée en deux sections : l’une présente l’exposition Loin des yeux près du corps tenue à la Galerie de l’UQAM à l’hiver 2012 qui groupait le travail de 10 artistes femmes, et l’autre rassemble les essais des 21 participantes au colloque Femmes : théorie et création qui avait lieu à l’automne 2010. Composé à parts égales de textes et d’images, l’ouvrage répond à l’objectif de la commissaire de penser conjointement la théorie et la création d’un point de vue féministe. Deux axes de recherche guident l’écriture de la publication : le premier, orienté par les oeuvres exposées, interroge les effets de proximité et de distance entre les yeux et le corps à la rencontre de l’oeuvre. Privilégiant l’intimité de l’expérience sensitive du corps, le regard se fait « réceptacle d’une mémoire corporelle à partager » (p. 19). Le second axe explore la relation entre femmes, théorie, création et politique et renvoie à l’ensemble des essais qui propose l’analyse de productions artistiques contemporaines « en vue de déterminer leur apport à l’avancement du savoir et des femmes » (p. 59). La portée didactique de l’ouvrage est ainsi soulignée en combinant la perspective d’historiennes, théoriciennes, auteures et artistes et en abordant de manière historique, sociologique et méthodologique la posture féministe en art, ce qui permet d’envisager la richesse actuelle du propos. La qualité du projet reflète aussi un important travail de collaboration entre nombre d’acteur-es, dont deux maisons d’édition (Galerie de l’UQAM et remue-ménage). Cette collaboration participe à l’engagement politique fondé sur les études féministes et sur le genre, rendant indissociables théorie et création. La visée politique du projet est clairement énoncée par St-Gelais qui reprend la...

Auteur : Dominique Allard
Ouvrage recensé : Loin des yeux près du corps : entre théorie et création, Thérèse St-Gelais (dir.), Montréal, Galerie de l’UQAM et Éditions du remue-ménage, 2012, 177 p.
Revue : esse arts + opinions, Numéro 76, automne 2012, p. 84
URI : http://id.erudit.org/iderudit/67216ac

Tous droits réservés © Les éditions esse, 2012

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014