Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Lurelu

Volume 35, numéro 2, automne 2012, p. 19-20

Direction : Daniel Sernine (directeur)

Rédaction : Manon Richer (rédactrice adjointe)

Éditeur : Association Lurelu

ISSN : 0705-6567 (imprimé)  1923-2330 (numérique)

lurelu1081565
< PrécédentSuivant >

Abonnement requis!

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Toutes les archives des revues diffusées sur Érudit sont en accès libre (barrière mobile de 2 ou 3 ans). Pour plus d’information, consulter la page Abonnements et politique d’accès.

Connexion (abonné individuel)

 

Hommages à Fanny

Nathalie Ferraris

Résumé | Extrait

Le milieu du livre jeunesse a été dévasté d’apprendre le décès de l’illustratrice Fanny, le 29 avril dernier. Lurelu a eu envie de céder la parole à quelques personnes qui ont travaillé, de près ou de loin, avec la regrettée. Une carrière tout en couleurs Après avoir fait des études universitaires en arts plastiques et en design graphique, Francine Bouchard se lance dans la conception de costumes et de marionnettes. L’artiste se tourne ensuite vers l’illustration jeunesse et publie, entre 1998 et 2009, sous le pseudonyme de Fanny, de nombreux livres dans lesquels elle fait vivre des personnages attachants grâce à des dessins remplis d’humour, de tendresse et de couleurs joyeuses. D’émouvants témoignages Sur la page Facebook de Fanny, les témoignages abondent depuis son décès. L’auteure Lucie Papineau écrit : «Chère Fanny, sur un des livres de ma série “Petite Ourse” que tu as illustré de façon si tendre et incroyablement juste, le personnage demandait : “Tu m’aimes pour toujours?” Bien sûr, Fanny, nous t’aimons pour toujours...» Andrée-Anne Gratton écrit pour sa part : «Adieu, douce Fanny. Je suis privilégiée d’avoir un petit héros qui a pris vie grâce à tes pinceaux.» Enfin, Carole Tremblay s’exprime en ces mots : «Au revoir, Fanny. Tu es partie, mais tu continueras à vivre encore longtemps dans les yeux brillants des enfants qui regardent tes magnifiques illustrations.» Fanny était aussi grandement appréciée de ses pairs. Toujours sur Facebook, l’illustratrice Mika note : «Douce Fanny... je fais partie de ces gens qui t’admirent pour ton grand talent, mais qui ne te connaissent pas personnellement. Cela ne m’empêche pas de penser très fort à toi et d’espérer le meilleur dans les circonstances. Tu laisses plus qu’une simple trace, tu laisses des oeuvres fantastiques, toujours remplies de sourires et d’amour, qui ont ravi et qui raviront l’imaginaire des petits et des grands pour longtemps, longtemps.» Christine Battuz écrit : «Bouleversante nouvelle. Belle...

Auteur : Nathalie Ferraris
Titre : Hommages à Fanny
Revue : Lurelu, Volume 35, numéro 2, automne 2012, p. 19-20
URI : http://id.erudit.org/iderudit/67292ac

Tous droits réservés © Association Lurelu, 2012

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014