Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Lurelu

Volume 35, numéro 2, automne 2012, p. 31

Direction : Daniel Sernine (directeur)

Rédaction : Manon Richer (rédactrice adjointe)

Éditeur : Association Lurelu

ISSN : 0705-6567 (imprimé)  1923-2330 (numérique)

lurelu1081565
< PrécédentSuivant >

Abonnement requis!

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Toutes les archives des revues diffusées sur Érudit sont en accès libre (barrière mobile de 2 ou 3 ans). Pour plus d’information, consulter la page Abonnements et politique d’accès.

Connexion (abonné individuel)

Compte rendu

Livres-disques

Résumé | Extrait

Livres-disques 7 Sous la lune de Corbeau A DAVID BOUCHARD I ANDY EVERSON T PAULINE ET PEWI ALFRED (KWAK’WALA) N David BOUCHARD (anglais et français), Pauline ALFRED (KWAK’WALA) M MARY YOUNGBLOOD E DES PLAINES, 2012, 34 PAGES, [10 ANS ET PLUS], 24,95 $, COUV. RIGIDE, AVEC CD Corbeau est un personnage mythique apparaissant, sous divers noms, dans les légendes des Premières Nations d’Amérique du Nord. Il est considéré comme le créateur du monde. C’est aussi un joueur de tours et un marieur. Aigle, son complice, lui parle un jour d’une ramasseuse de palourdes et d’un jeune pêcheur qui, chaque soir, passent des heures à rêver en regardant les étoiles. Corbeau décide de placer dans le ciel une buche enflammée pour créer la Lune, illuminant désormais tout le rivage. C’est ainsi que les regards de la ramasseuse de palourdes et du pêcheur pourront enfin se croiser, faisant éclore entre eux un tendre amour. Dans ce troisième ouvrage trilingue, David Bouchard, métis francophone de l’ouest du Canada, réunit un artiste en arts visuels et une musicienne pour présenter un art du conte épuré et très riche. Sur un ton parfois solennel, parfois espiègle, le récit met en scène des animaux et des éléments de la nature, tous membres de la grande famille du créateur : grand-père Soleil, grand-mère Lune, Père Ciel, Aigle et le futé Corbeau. Évoluant dans des lieux réels ou imaginaires, ceux-ci veillent discrètement sur les êtres humains, influant sur leur destinée. La sonorité du texte, la musique envoutante de la flute et des tambours et le mystère des illustrations (dessins traditionnels et infographie) créent une oeuvre saisissante. RENÉE LEBLANC, consultante en éducation et...

Titre : Livres-disques
Revue : Lurelu, Volume 35, numéro 2, automne 2012, p. 31
URI : http://id.erudit.org/iderudit/67295ac

Tous droits réservés © Association Lurelu, 2012

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014