Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Lurelu

Volume 35, numéro 2, automne 2012, p. 38-39

Direction : Daniel Sernine (directeur)

Rédaction : Manon Richer (rédactrice adjointe)

Éditeur : Association Lurelu

ISSN : 0705-6567 (imprimé)  1923-2330 (numérique)

lurelu1081565
< PrécédentSuivant >

Abonnement requis!

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Toutes les archives des revues diffusées sur Érudit sont en accès libre (barrière mobile de 2 ou 3 ans). Pour plus d’information, consulter la page Abonnements et politique d’accès.

Connexion (abonné individuel)

Compte rendu

Contes et légendes

Résumé | Extrait

Contes et légendes  Les trois petits cochons A Anonyme T Érika Duchesne 2 Le Petit Chaperon rouge A Frères Grimm (d’après) I Pierre Brignaud S Caillou C L’heure du conte E Chouette, 2011, 32 pages, 3 ans et plus, 12,95 $, couv. rigide La collection «L’heure du conte» s’est donné comme mandat de présenter les contes traditionnels dans leur version originale en mettant en scène Caillou et les membres de sa famille. Chaque album débute par la préface de Martin Pigeon, psychanalyste, expliquant les bienfaits du conte de fées dans le développement de l’enfant. Ces deux premiers titres arborent la même mise en pages, alternant les vignettes et les illustrations pleine page. Le grand format nous permet d’apprécier les images colorées et les gros plans représentant les moments forts de chaque conte. Le premier album présente une version des Trois petits cochons moins connue du grand public. Habitués à une adaptation embellie, les jeunes lecteurs seront surpris par ce récit plutôt macabre où le loup dévore les deux premiers cochons et essaie à trois reprises de faire subir le même sort au troisième en l’attirant à l’extérieur de sa maison, sans succès. La scène finale, montrant le cochon en train de déguster le loup, suscitera sans aucun doute de vives réactions. Cette fois-ci, ce sont les thèmes de la gourmandise et de la ruse qui chapeautent ce conte. Malgré quelques tournures de phrases plus complexes, le vocabulaire utilisé est à la portée du lectorat visé. L’histoire du Petit Chaperon rouge, personnifié par Mousseline, respecte le déroulement qu’on lui connait. Le Petit Chaperon rouge rencontrera le loup sur son chemin alors qu’elle doit aller porter une galette et un petit pot de beurre à sa grand-mère malade. Sans se méfier, elle s’attardera dans la forêt, ce qui laissera le temps au loup de dévorer la grand-mère, puis la fillette. Par chance, les deux malheureuses seront sauvées par un chasseur qui passait par là. La désobéissance et la naïveté, traits...

Titre : Contes et légendes
Revue : Lurelu, Volume 35, numéro 2, automne 2012, p. 38-39
URI : http://id.erudit.org/iderudit/67299ac

Tous droits réservés © Association Lurelu, 2012

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014