Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Lurelu

Volume 35, numéro 1, printemps-été 2012, p. 7-8

Direction : Daniel Sernine (directeur)

Rédaction : Manon Richer (rédactrice adjointe)

Éditeur : Association Lurelu

ISSN : 0705-6567 (imprimé)  1923-2330 (numérique)

lurelu1081565
< PrécédentSuivant >

Abonnement requis!

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Toutes les archives des revues diffusées sur Érudit sont en accès libre (barrière mobile de 2 ou 3 ans). Pour plus d’information, consulter la page Abonnements et politique d’accès.

Connexion (abonné individuel)

Article

Sylvie-Catherine De Vailly : l’exploration des genres

Nathalie Ferraris

Résumé | Extrait

(photo : Mathieu Lacasse) Sylvie-Catherine De Vailly est une auteure prolifique. Elle a publié son premier roman, Le poids de l’amour, en 1998 (devenu L’amour dans la balance lors de sa réédition en 2005). Aujourd’hui, l’auteure compte plus d’une vingtaine de livres jeunesse à son actif, publiés chez Trécarré, La Semaine et Les Intouchables. L’écriture, un défi Sylvie-Catherine a une soeur ainée, Corinne, qui écrit aussi des romans pour les jeunes. C’est d’ailleurs grâce à elle que Sylvie- Catherine s’est mise à l’écriture. Ayant une formation en archéologie et venant tout juste de mettre au monde un garçon, cette dernière se demandait ce qu’elle ferait pour combler ses temps libres. Évidemment, il était hors de question de repartir à l’étranger sur un chantier de fouilles! «Je n’ai aucune formation en écriture, pas plus qu’en littérature, et Corinne était en train de travailler à un manuscrit, Top Model, le seul qu’elle ait fait dans le genre sentimental. Elle m’a demandé de le lire et je lui ai fait quelques remarques. C’est là qu’elle m’a tout bonnement mise au défi d’écrire un roman!» Une fois chez elle, Sylvie-Catherine s’attable. Un mois plus tard, elle dépose son premier texte, Le poids de l’amour, chez l’éditeur SMBi. «À ma grande surprise, j’ai reçu une réponse positive une semaine plus tard! Peut-être que Corinne avait perçu chez moi un potentiel dont j’ignorais encore l’existence. Quoi qu’il en soit, sans elle, je ne serais jamais devenue écrivaine. Je lui serai toujours reconnaissante de m’avoir lancé ce défi.» L’écriture, un plaisir La grande aventure de Sylvie-Catherine débute donc de belle façon dans le monde du livre jeunesse. Encouragée, l’auteure publie une dizaine de romans sentimentaux dans la collection «Intime» des Éditions Trécarré, dont L’amour dans la balance (2005) – paru en 1998 sous le titre Le poids de l’amour chez SMBi –, Trop jeune pour toi (2005), Une histoire de gars (2007), Ma vie sans toi (2008), Pink et Star...

Auteur : Nathalie Ferraris
Titre : Sylvie-Catherine De Vailly : l’exploration des genres
Revue : Lurelu, Volume 35, numéro 1, printemps-été 2012, p. 7-8
URI : http://id.erudit.org/iderudit/66392ac

Tous droits réservés © Association Lurelu, 2012

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014