Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Lurelu

Volume 35, numéro 1, printemps-été 2012, p. 57-60

Direction : Daniel Sernine (directeur)

Rédaction : Manon Richer (rédactrice adjointe)

Éditeur : Association Lurelu

ISSN : 0705-6567 (imprimé)  1923-2330 (numérique)

lurelu1081565
< PrécédentSuivant >

Abonnement requis!

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Toutes les archives des revues diffusées sur Érudit sont en accès libre (barrière mobile de 2 ou 3 ans). Pour plus d’information, consulter la page Abonnements et politique d’accès.

Connexion (abonné individuel)

Compte rendu

Bandes dessinées

Résumé | Extrait

Bandes dessinées 3 Le cerveau de l’Apocalypse A Alex A. I Alex A. S L’agent Jean! (1) E Presses aventure, 2011, 102 pages, [9 ans et plus], 12,95 $ Voici le premier tome d’une nouvelle série, une parodie du roman d’espionnage mettant en scène l’agent Jean. C’est un premier album pour l’auteur et illustrateur Alex A., qui travaille pour Safarir et dans le domaine de l’animation. L’agent Jean est un émule de James Bond, qui doit prouver qu’il possède les aptitudes requises afin de rejoindre l’Agence, une organisation ultrasecrète qui a pour mission de protéger le monde. Bien qu’étant surdoué, Jean fait preuve de méthodes peu traditionnelles, ce qui ponctuera son parcours de quelques gags. Cette bande dessinée animalière ne se prend pas au sérieux, tout en faisant preuve d’une solide construction sur le plan narratif. L’action domine et l’on s’attache rapidement aux personnages. Ceux-ci occupent bien l’espace; les arrière-plans sont souvent effacés ou sommairement esquissés. Les expressions des personnages, dans un style très caricatural, font passer bien des émotions. La mise en couleurs est dynamique, mais parfois étourdissante. Sur près d’une centaine de pages, le récit permet de maintenir l’intérêt du lecteur. Somme toute, un premier épisode assez intéressant qui augure bien pour cette nouvelle série. Sylvain Lemay, enseignant universitaire 4 Dans le sens du poil A Frédéric Antoine I Yohann Morin S Biodôme (1) E Boomerang, 2011, 40 pages, 8 ans et plus, 14,95 $, couv. rigide Encore une nouvelle série des Éditions Boomerang. Cette fois, c’est le dessinateur bien connu de Safarir, Yohann Morin, qui nous propose, avec son complice Frédéric Antoine, une bande dessinée animalière se déroulant dans un biodôme qui n’est pas sans rappeler celui de Montréal. Nous retrouvons donc dans ce livre une série de gags en une planche mettant en scène la faune et le personnel d’un biodôme où les animaux interagissent avec les humains. C’est un album cartonné tout en...

Titre : Bandes dessinées
Revue : Lurelu, Volume 35, numéro 1, printemps-été 2012, p. 57-60
URI : http://id.erudit.org/iderudit/66403ac

Tous droits réservés © Association Lurelu, 2012

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014