Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Lurelu

Volume 34, numéro 3, hiver 2012, p. 17-31

Direction : Daniel Sernine (directeur)

Rédaction : Manon Richer (rédactrice adjointe)

Éditeur : Association Lurelu

ISSN : 0705-6567 (imprimé)  1923-2330 (numérique)

lurelu1081565
< PrécédentSuivant >

Abonnement requis!

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Toutes les archives des revues diffusées sur Érudit sont en accès libre (barrière mobile de 2 ou 3 ans). Pour plus d’information, consulter la page Abonnements et politique d’accès.

Connexion (abonné individuel)

Compte rendu

Albums

Résumé | Extrait

Les collaboratrices et collaborateurs de «M’as-tu vu, m’as-tu lu?» sont libres de leurs opinions et sont seuls responsables de leurs critiques. La rédaction ne partage pas nécessairement leur point de vue. Le chiffre qui figure après l’adresse bibliographique des livres est l’âge suggéré par l’éditeur. Lorsque l’éditeur n’en propose pas, la ou le signataire de la critique en suggère un entre parenthèses carrées [ ]. Dans un cas comme dans l’autre, cet «âge suggéré» ne l’est qu’à titre indicatif et doit être interprété selon les capacités de chaque jeune lectrice ou lecteur. À l’intérieur d’une section, les oeuvres sont classées par ordre alphabétique d’auteur.  Couverture  Auteur  Rédacteur en chef  Illustrateur  Traducteur  Narrateur  Musique  Série  Collection  Éditeur Albums Livres-disques Miniromans Romans Contes et légendes Poésie Bandes dessinées Documentaires Périodiques Aussi reçu et inclassables Biographies M’as-tu vu, m’as-tu lu? sous la direction de Manon Richer Critiques Albums  La journée du roi Bougon A Philippe Béha I Philippe Béha S Le roi Bougon (1) E Les 400 coups, 2011, 32 pages, [3 à 7 ans], 12,95 $, couv. matelassée On ne compte plus les albums qui illustrent, dans un texte simple, le quotidien des jeunes enfants : le lever, le déjeuner, le bain, etc. Plus rares sont ceux qui le font sur le ton de l’humour mordant... Avec son talent et son coup de crayon uniques, Philippe Béha y parvient tout à fait! Dans cet album au texte minimaliste mais efficace, il met en scène le capricieux roi Bougon, enfant roi jamais content mais toujours exigeant. Maman et Papa, patients et conciliants, atteignent un jour leurs limites : ils réservent au roi Bougon une surprise de taille, qu’on ne dévoilera pas mais qui est… savoureuse! Béha utilise une structure répétitive pour décrire la journée du roi Bougon, rythmée par des caprices incessants. Pour l’enfant, tout ce que lui proposent ses parents attentionnés est...

Titre : Albums
Revue : Lurelu, Volume 34, numéro 3, hiver 2012, p. 17-31
URI : http://id.erudit.org/iderudit/65582ac

Tous droits réservés © Association Lurelu, 2012

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014