Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Lurelu

Volume 34, numéro 3, hiver 2012, p. 106

Direction : Daniel Sernine (directeur)

Rédaction : Manon Richer (rédactrice adjointe)

Éditeur : Association Lurelu

ISSN : 0705-6567 (imprimé)  1923-2330 (numérique)

lurelu1081565
< Précédent 

Abonnement requis!

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Toutes les archives des revues diffusées sur Érudit sont en accès libre (barrière mobile de 2 ou 3 ans). Pour plus d’information, consulter la page Abonnements et politique d’accès.

Connexion (abonné individuel)

 

Vite dit

Nathalie Ferraris

Daniel Sernine

Résumé | Extrait

C’est à la fin de l’été dernier que Bryan Perro a annoncé qu’il fondait sa propre maison d’édition, Perro éditeur. Même si le livre est actuellement en mauvaise santé, le nouvel éditeur est convaincu que le papier est là pour de bon et c’est en toute confiance qu’il se lance dans cette nouvelle aventure. Perro, homme d’affaires Bryan Perro a développé sa fibre des affaires grâce, notamment, à l’entreprise Amos d’Aragon. En plus d’avoir publié douze tomes mettant en vedette le jeune héros, l’auteur a fondé le camp du Sanctuaire des Braves, à Saint-Gérard-des-Laurentides, dans lequel les participants vivent trois jours dans la peau des personnages de la populaire série. Avec l’envie de diriger ses propres affaires, Bryan Perro a concrétisé son rêve en aout dernier. «D’abord, raconte-t-il, il fallait que je récupère mes droits d’auteur. Or, mon contrat avec Les Intouchables viendra à échéance en janvier prochain. La transaction de reprise de mes droits ne s’est pas faite dans le bonheur, et le divorce avec Michel Brûlé s’est mal terminé. Mais c’est fait, et la page est tournée. Ensuite, j’avais besoin d’un bon partenaire d’affaires que j’ai trouvé en Gabrielle Gilbert-Hamel. Elle est la fille de ma conjointe, mais c’est d’abord une passionnée des livres qui a aussi étudié en littérature. C’est elle qui dirigera la maison d’édition.» En fondant Perro éditeur, Bryan Perro est maintenant assuré de gérer lui-même, et avec bonheur, ses divers droits d’auteur qu’il récupérera au fil des ans, que ce soit chez La Bagnole ou Les éditions des Glanures, ainsi que les droits sur des produits dérivés existants ou à venir. Perro, éditeur Quand on lui demande à quoi ressemblera la production de Perro éditeur, Bryan Perro répond avec prudence. «Je ne veux pas tout de suite donner une couleur à ma maison. La première année nous permettra, à Gabrielle et à moi, d’apprendre notre métier et d’établir les fondations. Même si je publierai au cours des prochains mois les trois volets...

Auteurs : Nathalie Ferraris et Daniel Sernine
Titre : Vite dit
Revue : Lurelu, Volume 34, numéro 3, hiver 2012, p. 106
URI : http://id.erudit.org/iderudit/65604ac

Tous droits réservés © Association Lurelu, 2012

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014