Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Québec français

Numéro 166, été 2012, p. 38-39

Littérature et journalisme

Sous la direction de Maude Couture

Littératie médiatique et enseignement du français

Sous la direction de Réal Bergeron et Marie-Christine Beaudry

Direction : Aurélien Boivin (directeur)

Rédaction : Vincent C. Lambert (rédacteur en chef, littérature, langue et société), Réal Bergeron (rédacteur en chef, didactique) et Monique Noël-Gaudreault (rédactrice en chef, didactique)

Éditeur : Les Publications Québec français

ISSN : 0316-2052 (imprimé)  1923-5119 (numérique)

qf1076656
< PrécédentSuivant >

Abonnement requis!

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Toutes les archives des revues diffusées sur Érudit sont en accès libre (barrière mobile de 2 ou 3 ans). Pour plus d’information, consulter la page Abonnements et politique d’accès.

Connexion (abonné individuel)

 

Littératie médiatique et enseignement du françaisPrésentation

Réal Bergeron

Marie-Christine Beaudry

Résumé | Extrait

Littératie médiatique et enseignement du français Par Réal Bergeron et Marie-Christine Beaudry Tablettes numériques, sites de microblogage, textos, Twitter, films sur écran géant et sur les téléphones portables, production de vidéos facilement diffusés… Nous le constatons tous les jours : nous vivons, depuis plus d’une décennie, de grands – et de rapides – changements dans l’information. Les outils de création et de consommation de cette information croissent et se croisent, mais sont également accessibles à chacun, jeunes et moins jeunes. Les processus de vérification de la qualité de l’information, quant à eux, se redéfinissent face à cette offre toujours florissante1. Désormais, tous peuvent participer à l’évaluation de l’information, comme en témoigne notamment l’encyclopédie en ligne Wikipédia, où les lecteurs sont invités à évaluer puis à modifier ou compléter l’information en fournissant des sources. Suffit-il de naître dans cette époque du numérique pour en être un utilisateur conscient et efficace ? Pour que nos élèves natifs du numérique soient capables de lire l’information, de l’analyser et d’en produire, quelles compétences doivent-ils développer et maîtriser ? Quelles activités d’enseignement-apprentissage doivent être mises en place ? Les compétences développées en littératie dite « classique » sont-elles transférables à la littératie médiatique2 ? Voilà à quoi l’équipe didactique de la revue a tenté de répondre par ce numéro portant sur la littératie médiatique. Comment définir la littératie médiatique ? Selon l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), la littératie est « l’aptitude à comprendre et à utiliser l’information écrite dans la vie courante, à la maison, au travail et dans la collectivité en vue d’atteindre des buts personnels et d’étendre ses connaissances et ses capacités3 ». La littératie médiatique désigne alors l’aptitude à comprendre et à utiliser l’information diffusée par les technologies numériques....

Auteurs : Réal Bergeron et Marie-Christine Beaudry
Titre : Littératie médiatique et enseignement du français : présentation
Revue : Québec français, Numéro 166, été 2012, p. 38-39
URI : http://id.erudit.org/iderudit/67263ac

Tous droits réservés © Les Publications Québec français, 2012

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014