Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Québec français

Numéro 166, été 2012, p. 65-67

Littérature et journalisme

Sous la direction de Maude Couture

Littératie médiatique et enseignement du français

Sous la direction de Réal Bergeron et Marie-Christine Beaudry

Direction : Aurélien Boivin (directeur)

Rédaction : Vincent C. Lambert (rédacteur en chef, littérature, langue et société), Réal Bergeron (rédacteur en chef, didactique) et Monique Noël-Gaudreault (rédactrice en chef, didactique)

Éditeur : Les Publications Québec français

ISSN : 0316-2052 (imprimé)  1923-5119 (numérique)

qf1076656
< PrécédentSuivant >

Abonnement requis!

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Toutes les archives des revues diffusées sur Érudit sont en accès libre (barrière mobile de 2 ou 3 ans). Pour plus d’information, consulter la page Abonnements et politique d’accès.

Connexion (abonné individuel)

 

La lecture littéraire au secondairePays sans chapeau

Alexie Miquelon

Étudiante à la maitrise en didactique de la lecture littéraire à l’Université du Québec à Montréal

Résumé | Extrait

Pays sans chapeau la lecture littéraire au secondaire Par Alexie Miquelon* Explorer une oeuvre littéraire en classe au secondaire peut s’avérer un défi pour l’enseignant soucieux dene pas simplifier l’oeuvre à outrance sans pour autant laisser ses élèves céder au découragement. Dans cette situation d’évaluation-apprentissage (SAÉ), l’enseignant accompagne étroitement les élèves dans leur découverte de Pays sans chapeau de Dany Laferrière en faisant progresser leur compréhension au fil d’une activité d’exploration, de deux activités de formation et d’une activité d’élargissement. Cette SAÉ de nature exploratoire est conçue pour ne laisser de côté ni la fond, ni la forme, ni la portée symbolique de ce roman emblématique de la littérature migrante québécoise. La justification théorique des activités et des informations additionnelles sur les thèmes du roman peuvent être trouvées dans le dossier qui se trouve dans le numéro 165 qui est conçu pour accompagner ce cahier pratique. Intention éducative Développer chez les élèves un sentiment de compétence en lecture littéraire par la compréhension et l’interprétation d’une oeuvre littéraire sans en occulter le plaisir. Niveau ciblé La séquence est conçue pour des élèves de la troisième secondaire, en raison de la complexité relative de l’oeuvre, de la présence de l’univers romanesque et du caractère ludique de certaines activités. Elle pourrait certainement être adaptée pour les autres niveaux du deuxième cycle. Intentions pédagogiques • Développer le métalangage littéraire • Explorer la littérature migrante québécoise • Donner cours à son imaginaire Durée approximative • Environ un mois pour la lecture de l’oeuvre • Huit périodes de travail en classe Famille de situation Découvrir des univers littéraires Compétence à développer Mettre à profit et acquérir des connaissances sur la langue, les textes et la culture Activité d’exploration Et si le titre m’était conté À travers cette activité...

Auteur : Alexie Miquelon
Titre : La lecture littéraire au secondaire
Ouvrage recensé : Pays sans chapeau
Revue : Québec français, Numéro 166, été 2012, p. 65-67
URI : http://id.erudit.org/iderudit/67274ac

Tous droits réservés © Les Publications Québec français, 2012

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014