Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Québec français

Numéro 77, printemps 1990, p. 92

Direction : Gilles Dorion (directeur) et Jean-François Mostert (directeur adjoint)

Rédaction : Monique Lebrun (rédactrice en chef, pédagogie), Aurélien Boivin (rédacteur en chef, littérature) et André Gaulin (rédacteur en chef, langue et société)

Éditeur : Les Publications Québec français

ISSN : 0316-2052 (imprimé)  1923-5119 (numérique)

qf1076656
< Précédent 
Article

Appartenir librement au monde

Jürgen Olbert

 

Bibliographie

 

1 Laurent Laplante, «Le français m'apparaît comme une langue en sursis», rnd, n° 5, mai 1989, p. 18 ss.

 

2 Paul-André Comeau, «Avons-nous comme peuple la volonté de survivre ?» , l'Action nationale, n° 9,1988, p. 831 ss.

 

3 Heinz Weinmann, Claude Hagège, «Au-delà de Babel», le Devoir, 1987.

 

4 Ruth Mésavage, «La langue française au Québec. L'emploi du conditionnel passé» Québec français, n" 75, automne 1989, p. 90 ss.

 

5 Le syndrome postréférendaire, Stanké-Par-cours, 1989.

 

6 Le syndrome postréférendaire, p. 20 ss.

Auteur : Jürgen Olbert
Titre : Appartenir librement au monde
Revue : Québec français, Numéro 77, printemps 1990, p. 92
URI : http://id.erudit.org/iderudit/44688ac

Tous droits réservés © Les Publications Québec français, 1990

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014