Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Québec français

Numéro 162, été 2011, p. 91-93

Littérature amérindienne

Sous la direction de Geneviève Ouellet

Le préscolaire

Sous la direction de Marie-France Morin et Audrey Cantin

Direction : Aurélien Boivin (directeur)

Rédaction : Isabelle L'Italien-Savard (rédactrice en chef, littérature, langue et société), Geneviève Ouellet (rédactrice en chef, littérature, langue et société), Réal Bergeron (rédacteur en chef, didactique) et Monique Noël-Gaudreault (rédactrice en chef, didactique)

Éditeur : Les Publications Québec français

ISSN : 0316-2052 (imprimé)  1923-5119 (numérique)

qf1076656
< PrécédentSuivant >

Abonnement requis!

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Toutes les archives des revues diffusées sur Érudit sont en accès libre (barrière mobile de 2 ou 3 ans). Pour plus d’information, consulter la page Abonnements et politique d’accès.

Connexion (abonné individuel)

Compte rendu

Voyages au soleil

Isabelle L’Italien-Savard

Professeure de littérature, Cégep Limoilou

Résumé | Extrait

Voyages au soleil par Isabelle L’Italien-Savard* Préscolaire Journées de soleil Une excursion à la pêche fait partie des plaisirs d’été… et même plutôt du printemps, en ce qui concerne les ours affamés qui ont dormi tout l’hiver. Dans l’album Un printemps à la pêche, l’ourson Léon accompagne papa et maman pour sa première pêche. Habile avec les vers qui chatouillent, l’ourson l’est un peu moins pour respecter les difficiles règles d’usage dans la chaloupe : faire silence et ne pas bouger. Heureusement qu’un festin récompense la patience du petit pêcheur ! Cette histoire charmante de Mireille Levert, illustrée fort joliment par Josée Bisaillon, qui emprunte au collage et marie judicieusement les couleurs, devrait faire partie du sac de voyage des pêcheurs en herbe cet été. Pas de vacances pour Simone, l’héroïne délurée de Sarah Lalonde : même durant l’été, ses idées tordues sont en ébullition, surtout lorsqu’elle est en punition, comme en cette « plus belle journée de l’été », dixit Mademoiselle Météo. Inspirée par une émission de télévision qu’elle écoute pour se désennuyer, Simone s’improvise dompteuse de poux, dont elle réclame quelques spécimens à son voisin Mathias, lui aussi assigné à demeure… pour cause de poux. Le fidèle toutou de Simone fait office de messager-livreur. Mais les poux sont plus difficiles qu’on pense à dompter… et à exterminer ! Avec le texte farfelu de Sarah Lalonde, qui prête sa voix à Simone pour livrer un récit au ton naïf et exubérant, cette série fait rire les enfants plus vieux, qui goûtent les espiègleries de la petite rebelle. Les illustrations de PisHier sont à l’avenant, c’est-à-dire colorées, vivantes et rigolotes. 6-8 ans Pirates de l’eau et pirates de l’air Les petits pirates (série écrite par Alain M. Bergeron et illustrée par Sampar) en sont déjà à leur neuvième aventure dans leur recherche du trésor des trésors laissé par le père adoptif du jeune capitaine Jean de Louragan. Cette fois, tortues et méduses...

Auteur : Isabelle L’Italien-Savard
Titre : Voyages au soleil
Revue : Québec français, Numéro 162, été 2011, p. 91-93
URI : http://id.erudit.org/iderudit/64310ac

Tous droits réservés © Les Publications Québec français, 2011

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014