Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Relations

Numéro 758, juillet-août 2012, p. 4-5

La mémoire vivante

Direction : Élisabeth Garant (directrice)

Rédaction : Jean-Claude Ravet (rédacteur en chef), Catherine Caron (rédactrice en chef adjointe) et Emiliano Arpin-Simonetti (secrétaire de rédaction)

Éditeur : Centre justice et foi

ISSN : 0034-3781 (imprimé)  1929-3097 (numérique)

rel049
< PrécédentSuivant >

Abonnement requis!

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Toutes les archives des revues diffusées sur Érudit sont en accès libre (barrière mobile de 2 ou 3 ans). Pour plus d’information, consulter la page Abonnements et politique d’accès.

Connexion (abonné individuel)

Article

Israël bloque « Bienvenue en Palestine »

Diane Lamoureux

Résumé | Extrait

Israël bloque « Bienvenue en Palestine » Diane Lamoureux Le projet « Bienvenue en Palestine », qui a eu lieu du 15 au 21 avril dernier, visait à dénoncer l’enfermement de la population palestinienne par le gouvernement israélien et à aider à la mise en place d’une école internationale à Bethléem. Environ 1500 personnes, provenant principalement d’Europe et surtout de France – nous étions seize du Québec – avaient pris des billets d’avion pour Tel Aviv. Il est en effet impossible de se rendre en Cisjordanie occupée sans passer par le crible des autorités d’immigration israéliennes, l’aéroport de Ramallah ayant été bombardé il y a belle lurette par l’armée. Mais le 15 avril, les frontières israéliennes se sont déplacées un peu partout dans le monde, le gouvernement israélien ayant préparé une liste de personnes interdites de vol vers Israël et demandé aux compagnies aériennes concernées de refuser de les embarquer, lesquelles ont rapidement obtempéré. En ce qui concerne le groupe du Québec, six personnes – parties avant le 15 avril – ont pu se rendre à Bethléem en taisant leur destination finale. Quatre autres se sont vues avertir par Air France, dès Montréal, que les autorités israéliennes les avaient déclarées indésirables et qu’elles seraient à coup sûr bloquées lors de l’escale à Paris. Une autre personne a été bloquée dès son départ de Paris. Cinq autres ont pu se rendre à Tel Aviv – deux étant aussitôt remises dans l’avion qui les avait amenées et les trois autres conduites en prison, puis expulsées vers Paris. Le procédé n’est pas nouveau. Il a été utilisé l’année dernière contre des militantes et militants en provenance d’Europe qui répondaient à un appel des organisations de la société civile palestinienne s’apprêtant à célébrer les cinq ans de la décision de la Cour internationale de justice de La Haye déclarant illégale la construction du mur de séparation sur les terres palestiniennes. On sait également le sort qu’a connu la Marche...

Auteur : Diane Lamoureux
Titre : Israël bloque « Bienvenue en Palestine »
Revue : Relations, Numéro 758, juillet-août 2012, p. 4-5
URI : http://id.erudit.org/iderudit/66900ac

Tous droits réservés © Relations, 2012

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014