Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Relations

Numéro 755, mars 2012, p. 39

Souffrances

Direction : Élisabeth Garant (directrice)

Rédaction : Jean-Claude Ravet (rédacteur en chef), Catherine Caron (rédactrice en chef adjointe) et Amélie Descheneau-Guay (secrétaire de rédaction)

Éditeur : Centre justice et foi

ISSN : 0034-3781 (imprimé)  1929-3097 (numérique)

rel049
< PrécédentSuivant >

Abonnement requis!

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Toutes les archives des revues diffusées sur Érudit sont en accès libre (barrière mobile de 2 ou 3 ans). Pour plus d’information, consulter la page Abonnements et politique d’accès.

Connexion (abonné individuel)

Compte rendu

Multimédias

Jean-Claude Ravet

Résumé | Extrait

DVD- République : un abécédaire populaire Réalisation : Hugo Latulippe Esperamos Films Québec, 2011, 85 min. Le dernier documentaire d’Hugo Latulippe est une oeuvre puissante. Pourtant, rien d’extraordinaire en apparence. Des hommes et des femmes y parlent, une trentaine environ – intellectuels, écrivains, artistes, politiciens, professeurs, syndicalistes, militants, etc. – partageant leur vision du monde, leurs révoltes, leurs convictions, leurs espoirs. On y retrouve à peu près soixante-quinze témoignages de longueur inégale, généralement assez brefs, défilant l’un après l’autre pendant une heure et demie. Comme seul décor de fond : les 26 lettres de l’alphabet tracées numériquement qui défilent une à une en désordre, servant à regrouper les interventions autour d’un thème. D’abord P pour Pourquoi?; B pour La nature de la Bête; D pour Désordre; jusqu’à C pour Créer. Ensemble, elles forment un abécédaire portant sur la résistance nécessaire au capitalisme prédateur et sur les fondements d’une nouvelle communauté politique. Cela semblait si simple, rassembler une brochette de personnalités québécoises pour nous parler du temps présent et des pistes d’avenir. Mais, ne nous y trompons pas, nous ne sommes pas en face du bavardage habituellement servi dans les talk shows et les émissions d’affaires publiques – cette bouillie de prêt-à-mâcher que nous servent à satiété les médias-spectacles, pour ne surtout pas penser et changer l’état des choses. Au contraire, Hugo Latulippe, comme un chef d’orchestre, nous donne à entendre des paroles engagées et engageantes, inspirées et inspirantes, habitées par le rêve. C’est un vrai bonheur de les goûter et de sentir en face de nous des hommes et des femmes – « le feu en arrière des yeux » (Hugo Latulippe) – qui jugent notre monde, sans cynisme, ni fatalisme, à l’aune de convictions et de principes humanistes et qui proposent d’autres manières de faire. Ce documentaire offre un exemple éclairant de formation démocratique de...

Auteur : Jean-Claude Ravet
Titre : Multimédias
Revue : Relations, Numéro 755, mars 2012, p. 39
URI : http://id.erudit.org/iderudit/67025ac

Tous droits réservés © Relations, 2012

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014