Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Séquences : la revue de cinéma

Numéro 278, mai-juin 2012, p. 1

Theo Angelopoulos

Sous la direction de Élie Castiel

Direction : Yves Beauregard (directeur)

Rédaction : Élie Castiel (rédacteur en chef)

Éditeur : La revue Séquences Inc.

ISSN : 0037-2412 (imprimé)  1923-5100 (numérique)

sequences1081634
 Suivant >

Abonnement requis!

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Toutes les archives des revues diffusées sur Érudit sont en accès libre (barrière mobile de 2 ou 3 ans). Pour plus d’information, consulter la page Abonnements et politique d’accès.

Connexion (abonné individuel)

 

Les règles du jeu

Élie Castiel

Rédacteur en chef

Résumé | Extrait

Les règles DU JEU Les sites Internet de cinéma se propagent, envahissent l’espace virtuel et s’incrustent dans notre quotidien sans crier gare, à l’improviste. Et si nombre d’entre eux arrivent à survivre, c’est pour la bonne et simple raison qu’en plus d’être attrayants, l’information est immédiate et que cela nourrit notre curiosité. Mais ces nouveaux médias font la vie dure à leurs rivales, les pages imprimées. Elles-mêmes investies dans une guerre presque sans merci entre les gros tirages et les parutions sporadiques. Et pourtant, à Séquences, nous ne devrions pas nous poser la question puisque la revue est elle-même dotée depuis quelque temps d’un site Internet, avouons-le, sobre mais efficace. Les règles du jeu sont pourtant différentes selon si on publie en mode virtuel ou en format papier. D’une part, on s’installe devant notre ordinateur, on trouve le site qu’on recherche, on y navigue de haut en bas, à droite et à gauche. Sans oublier la satisfaction pour le critique de se prononcer au moment présent et de goûter au plaisir de s’extasier devant une oeuvre cinématographique ou, au contraire, de la vilipender. Dans le cas de la revue papier, c’est autre chose. On l’achète ou on la reçoit. On la feuillette, on la lit au complet ou uniquement les articles qui nous intéressent à l’instant même, laissant le reste pour plus tard. Dans l’écrit, il y a une plus grande part de responsabilité éditoriale et de rigueur. Mais le plus important, c’est sans aucun doute la distanciation prise par le rédacteur quant au sujet traité. Dans les deux cas, cependant, existe un rapport entre le lecteur, cet inconnu, et le cinéma, compagnon de notre conscient collectif. Parcourir un site Internet, c’est vivre le spontané. Lire une revue est une autre façon de participer au débat, quelle que soit la façon dont on perçoit le texte lu. Et le lien n’est pas perdu puisque la concentration est moins flottante, le contact plus intellectuel et aussi longtemps que dure la lecture, le...

Auteur : Élie Castiel
Titre : Les règles du jeu
Revue : Séquences : la revue de cinéma, Numéro 278, mai-juin 2012, p. 1
URI : http://id.erudit.org/iderudit/66559ac

Tous droits réservés © La revue Séquences Inc., 2012

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014