Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Séquences : la revue de cinéma

Numéro 278, mai-juin 2012, p. 23

Theo Angelopoulos

Direction : Yves Beauregard (directeur)

Rédaction : Élie Castiel (rédacteur en chef)

Éditeur : La revue Séquences Inc.

ISSN : 0037-2412 (imprimé)  1923-5100 (numérique)

sequences1081634
< PrécédentSuivant >

Abonnement requis!

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Toutes les archives des revues diffusées sur Érudit sont en accès libre (barrière mobile de 2 ou 3 ans). Pour plus d’information, consulter la page Abonnements et politique d’accès.

Connexion (abonné individuel)

Compte rendu

Le film est mort…Vive le cinéma !Side by Side — États-Unis 2012, 99 minutes

Anne-Christine Loranger

Résumé | Extrait

Side by Side Le film est mort…Vive le cinéma ! Le thème le plus brûlant du cinéma actuel a peu à voir avec les nominations, bandes-annonces ou réalisateurs, mais avec la transition pellicule vers numérique. Quinze ans après The Matrix, Keanu Reeves produit Side by Side, un documentaire qui explore comment les deux technologies coexistent et ce que l’avenir pourrait nous apporter. Séquences 278 | mai — juin 2012 Anne-Christine Loranger Keanu Reeves est tout sauf un imbécile. Toute personne qui en doute devrait aller voir Side by Side, le documentaire qu’il a produit et pour lequel il a interviewé 140 des plus grands spécialistes du cinéma. Artistes et techniciens de tout poil (dont Steven Soderberg, James Cameron et Martin Scorsese) ont accepté de s’asseoir avec lui et de discuter de leurs perspectives sur « l’histoire, le processus et les méthodes de travail qui sous-tendent les supports photochimique et numérique de la création cinématographique ». Side by Side (côte à côte) se réfère à un moment à la fin de la correction de couleur lorsque les images numérique et photochimique sont projetées côte à côte pour vérifier que la copie film envoyée dans les théâtres correspond à l’image numérique. « À présent, explique le réalisateur Chris Kenneally, ce sont les média numérique et photochimique qui coexistent côte à côte. » Le projet Side by Side a débuté en 2010. « Je travaillais avec Keanu sur la postproduction de Henry’s Crime où j’étais superviseur. Il jouait dans le film et le produisait », explique Chris Kenneally lors d’une interview réalisée lors de la Berlinale. « Keanu était très curieux de connaître le processus et les méthodes de travail. Nous avons eu beaucoup de conversations sur l’avenir du cinéma. Il m’a dit : "Ne serait-il pas merveilleux de faire un documentaire [sur les technologies photochimique et numérique] et d’interviewer les gens qui sont au sommet de la création cinématographique ?" J’ai répondu : "Oui, ce serait formidable. On le fait...

Auteur : Anne-Christine Loranger
Titre : Le film est mort…Vive le cinéma !
Ouvrage recensé : Side by Side — États-Unis 2012, 99 minutes
Revue : Séquences : la revue de cinéma, Numéro 278, mai-juin 2012, p. 23
URI : http://id.erudit.org/iderudit/66571ac

Tous droits réservés © La revue Séquences Inc., 2012

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014