Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
alert

Avis d’interruption de service du 11 au 12 juillet 2016 L’accès à la plateforme et à tous les services web d’Érudit sera interrompu du lundi 11 juillet 2016 à minuit (UTC-4) au mardi 12 juillet à minuit (UTC-4) inclusivement dû à une importante opération technique (migration des services sur de nouveaux serveurs). La migration des services durant toute la semaine, des perturbations pourraient par ailleurs survenir du 13 au 15 juillet. Le retour à la normale est prévu pour le lundi 18 juillet. Veuillez nous excuser pour les inconvénients causés.

FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Séquences : la revue de cinéma

Numéro 278, mai-juin 2012, p. 46-47

Theo Angelopoulos

Sous la direction de Élie Castiel

Direction : Yves Beauregard (directeur)

Rédaction : Élie Castiel (rédacteur en chef)

Éditeur : La revue Séquences Inc.

ISSN : 0037-2412 (imprimé)  1923-5100 (numérique)

sequences1081634
< PrécédentSuivant >
Compte rendu

Kim Nguyen« On dit souvent qu’il faut parler de ce qu’on sait. Je dirais que c’est plus parler de ce qu’on sent que de ce qu’on sait… »

Propos recueillis par

Anne-Christine Loranger

Auteur : Anne-Christine Loranger
Titre : Kim Nguyen : « On dit souvent qu’il faut parler de ce qu’on sait. Je dirais que c’est plus parler de ce qu’on sent que de ce qu’on sait… »
Revue : Séquences : la revue de cinéma, Numéro 278, mai-juin 2012, p. 46-47
URI : http://id.erudit.org/iderudit/66585ac

Tous droits réservés © La revue Séquences Inc., 2012

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2016