Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
alert

Avis d’interruption de service du 11 au 12 juillet 2016 L’accès à la plateforme et à tous les services web d’Érudit sera interrompu du lundi 11 juillet 2016 à minuit (UTC-4) au mardi 12 juillet à minuit (UTC-4) inclusivement dû à une importante opération technique (migration des services sur de nouveaux serveurs). La migration des services durant toute la semaine, des perturbations pourraient par ailleurs survenir du 13 au 15 juillet. Le retour à la normale est prévu pour le lundi 18 juillet. Veuillez nous excuser pour les inconvénients causés.

FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Érudit | Denise Helly - Nicolas Van Schendel : Appartenir au Québec
Denise Helly et Nicolas Van Schendel
Couverture du livre

Appartenir au Québec : Citoyenneté, nation et société civile : Enquête à Montréal, 1995

Denise Helly et Nicolas Van Schendel
Les Presses de l'Université Laval, 2001

Déclin de la puissance de l'État, recul du nationalisme, perte de la notion d’intérêt général, montée de l’individualisme et mondialisation sont autant de thèmes de la littérature qui s’interroge sur les fondements du « vivre ensemble » et de la citoyenneté dans les sociétés démocratiques contemporaines. Cependant, cette littérature est peu encline à examiner le sens d’appartenance des « gens ordinaires » envers la société où ils vivent. Ce volume rend compte d’une enquête réalisée en 1995 sur le sens d’appartenance à la société québécoise pour des Montréalais. Les personnes interrogées étaient des adultes, des deux sexes, de trois niveaux de scolarité et nées au Québec ou dans six autres pays. Leurs réponses permettent de constater combien l’appartenance à la société québécoise demeure un fait d’importance pour elles, quels que soient les conflits et les divergences qui les opposent et les formes du lien qu’elles entretiennent avec le Québec.

Denise Helly est professeure à l’Institut national de recherche scientifique. Depuis vingt ans, elle mène des recherches sur les minorités immigrées et nationales, l’insertion économique et socioculturelle des immigrés au Québec, les politiques fédérale et québécoise de pluralisme culturel et, plus récemment, les liens entre citoyenneté, multiculturalisme et mondialisation.

Nicolas van Schendel est contractuel de recherche. Il a travaillé à divers projets dirigés par Denise Helly. Par ailleurs, il a entre autre réalisé une étude exploratoire auprès de migrants québécois sur leurs perceptions de la francophonie et de l’identité francophone.

© Tous droits réservés - Les Presses de l'Université Laval

Livres Érudit

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2016