Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
alert

Avis d’interruption de service du 11 au 12 juillet 2016 L’accès à la plateforme et à tous les services web d’Érudit sera interrompu du lundi 11 juillet 2016 à minuit (UTC-4) au mardi 12 juillet à minuit (UTC-4) inclusivement dû à une importante opération technique (migration des services sur de nouveaux serveurs). La migration des services durant toute la semaine, des perturbations pourraient par ailleurs survenir du 13 au 15 juillet. Le retour à la normale est prévu pour le lundi 18 juillet. Veuillez nous excuser pour les inconvénients causés.

FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

L'Actualité économique

Volume 63, numéro 2-3, juin-septembre 1987, p. 225-242

Incertain et information

Sous la direction de Georges Dionne

Direction : Camille Bronsard (directeur) et Pierre Fortin (directeur adjoint)

Éditeur : HEC Montréal

ISSN : 0001-771X (imprimé)  1710-3991 (numérique)

DOI : 10.7202/601420ar

ae
< PrécédentSuivant >
Article

Fraude fiscale et offre de travail au noir

Claude Fluet

Université du Québec à Montréal

Résumé

Un résultat bien connu de la littérature théorique sur la fraude fiscale montre que des taux d’imposition élevés sur le revenu constituent une désincitation à la fraude, contrairement à ce que laisserait croire le sens commun. En interprétant la fraude fiscale comme une décision de participation au marché du travail non déclaré, on montre ici que ce résultat ne tient plus lorsque, ce qui semble vraisemblable, le taux de salaire au noir est inférieur au taux de salaire avant impôt gagné sur le marché du travail déclaré.

Abstract

Tax evasion and the supply of unofficial labour

A well-known result in the theoretical literature on income tax evasion states that higher tax rates reduce tax evasion, in contrast to common sense beliefs on the matter. When tax evasion is interpreted in terms of the allocation of one's work effort between a "registered" and an "unregistered" labour market, this result is shown not to hold if, as seems reasonable, the wage rate for undeclared work is less than the before tax wage rate for declared work.

Auteur : Claude Fluet
Titre : Fraude fiscale et offre de travail au noir
Revue : L'Actualité économique, Volume 63, numéro 2-3, juin-septembre 1987, p. 225-242
URI : http://id.erudit.org/iderudit/601420ar
DOI : 10.7202/601420ar

Tous droits réservés © HEC Montréal, 1987

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2016