Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

L'Actualité économique

Volume 84, numéro 1, mars 2008, p. 101-121

Direction : Patrick González (directeur)

Éditeur : HEC Montréal

ISSN : 0001-771X (imprimé)  1710-3991 (numérique)

DOI : 10.7202/019976ar

ae
< PrécédentSuivant >
Article

La convention financière chez Keynes

Nicolas Piluso

ECONOMIX, Université de Paris X Nanterre

Résumé

Cet article tente de questionner l’interprétation conventionnaliste du chapitre 12 de la Théorie générale, et d’analyser la signification du concept de convention financière chez Keynes. La convention financière est-elle réellement chez Keynes un mode de coordination alternatif aux prix? La réponse à cette question nous permettra de savoir s’il est possible de trouver chez Keynes un fondement théorique à l’analyse de l’économie des conventions. D’après notre analyse, il n’existe pas véritablement de mode de coordination alternatif aux prix chez Keynes, mais plutôt des prix qui sont le produit pur d’opinions.

Abstract

This article attempts to question the conventionalist interpretation of the General Theory of Employment, Interest, and Money’s twelfth chapter. It analyzes the keynesian concept of financial convention. Can it be thought as an alternative way of coordination? Does it truly provide a theoretical basis for the analysis of the French Convention School? According to our reading of the Chapter 12, coordination does work through prices, yet now defined as product of opinions.

Auteur : Nicolas Piluso
Titre : La convention financière chez Keynes
Revue : L'Actualité économique, Volume 84, numéro 1, mars 2008, p. 101-121
URI : http://id.erudit.org/iderudit/019976ar
DOI : 10.7202/019976ar

Tous droits réservés © HEC Montréal, 2009

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014