Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Approches inductives : Travail intellectuel et construction des connaissances

Volume 3, numéro 1, hiver 2016, p. 91-124

La pratique réflexive : fondements et expériences diverses

Sous la direction de François Guillemette et Marie-Pierre Bournival

Direction : Jason Luckerhoff (directeur) et François Guillemette (directeur)

Éditeur : Université du Québec à Trois-Rivières

ISSN : 2292-0005 (numérique)

DOI : 10.7202/1035196ar

approchesind
< PrécédentSuivant >
Article

Vers une démarche d’ingénierie inverse pour étudier la réflexion sur la pratique et ses situations de déclenchement. Illustration sur quatre études

Philippe Chaubet

Université du Québec à Montréal

Enrique Correa Molina

Université de Sherbrooke

Colette Gervais

Université de Montréal

Johanne Grenier

Université du Québec à Montréal

Claudia Verret

Université du Québec à Montréal

Sylvie Trudelle

Université du Québec à Montréal

Résumé

L’article expose les principes d’une approche inductive de la réflexion sur la pratique de professionnels de divers domaines. Ancrée dans le vécu de sujets en formation ou en exercice, elle a commencé à reconstituer 1) des moments forts de transformation de leurs façons de voir et faire le métier liés à une pensée réfléchie; 2) les situations et conditions de ces changements. L’intérêt de cette ingénierie inverse? Capter et analyser des situations qui font réfléchir, mais restent peu documentées, car elles ne sont pas spécifiquement perçues comme réflexives par les acteurs ou formateurs. La méthode donne un accès potentiel à une pratique réflexive « sans étiquette » (Osterman & Kottkamp, 2004), discrète mais transformatrice, et à des dispositifs inédits et variés, capables de faire réfléchir et changer des professionnels. Nous y voyons une piste méthodologique pour comprendre, améliorer et valoriser la pédagogie universitaire et le développement des compétences dans l’enseignement supérieur.

Mots clés : Induction, méthodologie qualitative, développement des compétences, pratique réflexive, enseignement supérieur

Auteurs : Philippe Chaubet, Enrique Correa Molina, Colette Gervais, Johanne Grenier, Claudia Verret et Sylvie Trudelle
Titre : Vers une démarche d’ingénierie inverse pour étudier la réflexion sur la pratique et ses situations de déclenchement. Illustration sur quatre études
Revue : Approches inductives : Travail intellectuel et construction des connaissances, Volume 3, numéro 1, hiver 2016, p. 91-124
URI : http://id.erudit.org/iderudit/1035196ar
DOI : 10.7202/1035196ar

Tous droits réservés © Approches inductives, 2016

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2016