Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Anthropologie et Sociétés

Volume 39, numéro 3, 2015, p. 153-172

Spéculations langagières

Sous la direction de Alexandre Duchêne et Michelle Daveluy

Language Deals

Especulaciones linguisticas

Direction : Frédéric Laugrand (directeur)

Éditeur : Département d’anthropologie de l’Université Laval

ISSN : 0702-8997 (imprimé)  1703-7921 (numérique)

DOI : 10.7202/1034764ar

as
< PrécédentSuivant >

Abonnement requis!

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Toutes les archives des revues diffusées sur Érudit sont en accès libre (barrière mobile de 2 ou 3 ans). Pour plus d’information, consulter la page Abonnements et politique d’accès.

Pour abonner votre institution : erudit-abonnements@umontreal.ca.
En cas de problème d’accès : erudit@umontreal.ca.

Connexion (abonné individuel)

Article

Langue et insertion professionnelle de migrants africains à BarceloneUne étude ethnographique

Eva Codó

Departament de Filologia Anglesa i de Germanística, Universitat Autònoma de Barcelona, Facultat de Filosofia i Lletres, Carrer de la Fortuna, despatx B11-112, 08193 Bellaterra (Barcelona), Espagne

eva.codo@uab.cat

Résumé

Cet article examine les processus d’insertion professionnelle d’un groupe de cinq jeunes migrants africains vivant dans la région métropolitaine de Barcelone (Catalogne, Espagne) dans la perspective du rôle et de la valeur de leur répertoire multilingue. Relatant un engagement ethnographique à long terme avec ces cinq personnes, cet article présente leurs trajectoires personnelles et professionnelles, et analyse les facteurs qui ont contribué à leur accès (ou non) à l’emploi. On y soutient que, dans le contexte actuel de crise économique et dans l’espace local de la ville de Sarrona, il n’y a pas d’opportunités d’emploi. Le catalan apparaît comme un capital symbolique dans le réseau local d’entraide lié à une ONG qui procure le logement et la nourriture, mais ne permet pas pour autant d’obtenir un travail. À travers ses discours et ses pratiques, cette ONG dévalorise les ressources linguistiques « non-locales » des migrants, y compris la connaissance de langues d’usage planétaire comme l’anglais et le français. De fait, l’ONG gomme idéologiquement les autres langues. Seuls les migrants qui se sont aventurés en dehors de l’univers « sécurisé » de l’ONG et de ses réseaux, ceux qui ont fait des études universitaires, ont trouvé des emplois dans l’hôtellerie à Barcelone, qui leur donnent une autonomie personnelle.

Mots clés : Codó, plurilinguisme, Catalogne, Espagne, migrations africaines, marché du travail, insertion professionnelle, idéologies langagières

Abstract

Language and Labour Insertion among African Migrants in Barcelona

An Ethnographic Study

This paper examines the processes of labour insertion of a group of five young African migrants who live in the metropolitan region of Barcelona (Catalonia, Spain) from the perspective of the role and value of their multilingual repertoires. Drawing on a long-term ethnographic engagement with them, it presents their personal and professional trajectories, and analyses the factors that have contributed to their (un)employment. It argues that, in the current context of economic crisis and in the local space of the city of Sarrona, there exist no employment opportunities for them. Catalan appears as symbolic capital in the local networks of support linked to an NGO that provides housing and food, but is unable to help with employment. Through its discourses and practices, this NGO devalues their « non-local » linguistic resources, even global capitals like English or French, and ideologically erases their other languages. Only those migrants who have ventured outside the « safe » environment of the NGO and its networks, both with tertiary education, have found jobs in the hospitality sector in Barcelona that grant them personal autonomy.

Keywords: Codó, Multilingualism, Catalonia, Spain, African Migrations, Job Market, Labour Insertion, Language Ideologies

Resumen

Lengua e inserción profesional de migrantes africanos en Barcelona

Un estudio etnográfico

Este artículo examina los procesos de inserción laboral de un grupo de cinco migrantes africanos jóvenes residentes en la región metropolitana de Barcelona (Cataluña, España) desde la perspectiva del papel y el valor de sus repertorios multilingües. El largo trabajo etnográfico realizado con ellos nos permite el análisis de sus trayectorias personales y profesionales, así como de los factores que han contribuido a su (falta de) aceso al mercado laboral. Se afirma que en el contexto actual de crisis económica y en el espacio local de la ciudad de Sarrona, en la que residen, no existen, actualmente, posibilidades de empleo. La lengua catalana aparece como capital simbólico clave en su red de apoyo personal vinculada a una ONG local, que les proporciona manutención y alojamiento, pero que no les facilita el acceso a un puesto de trabajo. En los discursos y prácticas de la ONG mencionada se observa una clara devaluación de los recursos lingüísticos « no locales » de los migrantes, que suelen incluir lenguas de alcance global como el inglés y el francés, así como el « borrado » ideológico de sus otras lenguas. Sólo aquéllos migrantes que se han aventurado fuera del entorno « seguro » de la ONG y de sus redes, ambos con estudios universitarios, han conseguido trabajo en el sector de la hosteleria en Barcelona, lo que les permiten gozar de una mayor autonomía personal.

Palabras clave: Codó, plurilingüismo, Cataluña, España, migraciones africanas, mercado de trabajo, inserción laboral, ideologías lingüísticas

Auteur : Eva Codó
Titre : Langue et insertion professionnelle de migrants africains à Barcelone : une étude ethnographique
Revue : Anthropologie et Sociétés, Volume 39, numéro 3, 2015, p. 153-172
URI : http://id.erudit.org/iderudit/1034764ar
DOI : 10.7202/1034764ar

Tous droits réservés © Anthropologie et Sociétés, Université Laval, 2015

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2016