Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Anthropologie et Sociétés

Volume 39, numéro 3, 2015, p. 217-235

Spéculations langagières

Sous la direction de Alexandre Duchêne et Michelle Daveluy

Language Deals

Especulaciones linguisticas

Direction : Frédéric Laugrand (directeur)

Éditeur : Département d’anthropologie de l’Université Laval

ISSN : 0702-8997 (imprimé)  1703-7921 (numérique)

DOI : 10.7202/1034767ar

as
< PrécédentSuivant >

Abonnement requis!

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Toutes les archives des revues diffusées sur Érudit sont en accès libre (barrière mobile de 2 ou 3 ans). Pour plus d’information, consulter la page Abonnements et politique d’accès.

Pour abonner votre institution : erudit-abonnements@umontreal.ca.
En cas de problème d’accès : erudit@umontreal.ca.

Connexion (abonné individuel)

Article

Le cimetière des « Éléphants noirs »Une étude anthropologique des matchs truqués relatifs aux paris dans le baseball taïwanais

Jérôme Soldani

Institut d’histoire de Taïwan (Academia Sinica), 122, Sec. 2, Academia Road, Taipei 11529, Taiwan

jeromesoldani@hotmail.fr

Résumé

Des affaires judiciaires de matchs truqués liés aux paris touchent régulièrement la ligue taïwanaise de baseball professionnel depuis le milieu des années 1990. Elles impliquent chaque fois un grand nombre de joueurs et d’entraîneurs, des personnalités politiques locales et des membres de la police. L’acte de tricherie constitue une rupture du contrat moral qui lie les joueurs professionnels à leurs supporters. Ces joueurs sont le plus souvent désignés par l’animal emblématique de leur club auquel est attachée l’épithète « noir », qui souligne la perception négative de ces agissements et les relie implicitement aux organisations criminelles qui contrôlent le milieu des paris. Ces pratiques de corruption sont imbriquées aux réseaux étendus d’interconnaissance dans lesquels les joueurs s’inscrivent. Ces derniers se trouvent ainsi pris entre plusieurs espaces d’obligations sociales et sous la menace d’une radiation à vie de la ligue. Une analyse des matchs truqués relatifs aux paris permet d’appréhender comment les valeurs morales structurent la pratique du baseball à Taïwan et la façon dont elles sont négociées.

Mots clés : Soldani, Taïwan, baseball, matchs truqués, paris, corruption, clientélisme

Abstract

The « Black Elephants » Graveyard

An Anthropological Study of Betting-Related Match Fixing in Taiwanese Baseball

Court cases of betting-related match fixing regularly affect Taiwanese professional baseball league since the mid-1990s. They involve a large number of players and coaches, local politicians and members of the police. The act of cheating is a breach of the social contract between the professional players to their supporters. These players are usually designated by the emblematic animal of the club to which is attached the epithet « black » which emphasizes the negative perception of these acts and implicitly linking them to criminal organizations that control gambling. Corrupt practices are embedded in extensive networks in which players fit. Players are thus engaged between several areas of social obligations and under the threat of a lifetime ban from the league. An analysis of betting-related match fixing allows to understand how moral values shape the practice of baseball in Taiwan and how they are negotiated.

Keywords: Soldani, Taiwan, Baseball, Match Fixing, Gambling, Corruption, Clientelism

Resumen

El cementerio de los « Elefantes negros »

Un estudio antropológico del amaño de partidos ligado con las apuestas en el béisbol taiwanés

Casos judiciales del amaño de partidos ligado con las apuestas afectan regularmente a la liga taiwanesa de béisbol profesional desde mediados de los años 1990. Dichos caso implican regularmente un gran número de jugadores, entrenadores, personalidades políticas locales y miembros de la policía. El acto de hacer trampa constituye una ruptura del contrato moral que liga a los jugadores profesionales con sus aficionados. A dichos jugadores se les designados con el animal emblemático de su club, al cual se la agrega el epíteto « negro », con lo que se subraya la percepción negativa de sus actos y los relaciona implícitamente con las organizaciones criminales que controlan el ámbito de las apuestas deportivas. Esas prácticas corruptas se imbrican a las amplias redes de contactos en las cuales los jugadores se inscriben. Estos últimos se encuentran atrapados entre varios espacios de obligaciones sociales y bajo la amenaza de una exclusión de por vida de la liga. Un análisis de los partidos amañados permite cerner cómo los valores morales estructuran la práctica del béisbol en Taiwán y la manera en que esos valores se negocian.

Palabras clave: Soldani, Taiwán, béisbol, partidos amañados, apuestas, corrupción, clientelismo

Auteur : Jérôme Soldani
Titre : Le cimetière des « Éléphants noirs » : une étude anthropologique des matchs truqués relatifs aux paris dans le baseball taïwanais
Revue : Anthropologie et Sociétés, Volume 39, numéro 3, 2015, p. 217-235
URI : http://id.erudit.org/iderudit/1034767ar
DOI : 10.7202/1034767ar

Tous droits réservés © Anthropologie et Sociétés, Université Laval, 2015

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2016