Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
alert

Pour des raisons de maintenance, le service sera interrompu pour environ trois heures demain le 01 septembre à 9h30 HAE (UTC-4). Veuillez nous excuser pour les inconvénients causés.

FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Les Cahiers des dix

Numéro 55, 2001, p. 103-115

Direction : Fernand Harvey (directeur)

Rédaction : Gilles Gallichan (rédacteur en chef)

Éditeur : Les Éditions La Liberté

ISSN : 0575-089X (imprimé)  1920-437X (numérique)

DOI : 10.7202/1008080ar

cdd
< PrécédentSuivant >
Article

Quelle histoire nous racontons-nous?Fiction littéraire et histoire

Yvan Lamonde

Résumé

Cet article explore la question des rapports entre histoire et littérature entendue au sens de fiction et questionne la résistance des historiens à faire usage de la fiction comme source documentaire. Il est proposé que l'histoire n'a pas un contact privilégié avec « la réalité » mais qu'elle est un construit, qu'elle travaille sur la représentation et qu'à titre de récit obligé, elle est confrontée au problème de la fiction. Le texte tente de répondre à la question suivante: que conçoit-on être les problèmes et les résultats d'une histoire intellectuelle du Québec qui serait rédigée à partir d'un corpus fictionnel ou incluant du fictionnel?

Abstract

This article explores the relationship between history and fictional literature and calls into question the resistance of historians to make use of fiction as a documentary source. It is proposed that history does not have a privileged contact with "reality" but is itself a construct, a representation, and as a narrative, it is confronted with the problem of fiction. The text tries to answer the following question: what are the perceived problems and results of an intellectual history of Québec based on a fictional corpus or which includes the fictional?

Auteur : Yvan Lamonde
Titre : Quelle histoire nous racontons-nous? fiction littéraire et histoire
Revue : Les Cahiers des dix , Numéro 55, 2001, p. 103-115
URI : http://id.erudit.org/iderudit/1008080ar
DOI : 10.7202/1008080ar

Tous droits réservés © Les Éditions La Liberté, 2001

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2016