Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Cinémas : revue d'études cinématographiques / Cinémas: Journal of Film Studies

Volume 23, numéro 2-3, printemps 2013, p. 39-68

Fictions télévisuelles : approches esthétiques

Sous la direction de Germain Lacasse et Yves Picard

Direction : André Gaudreault (directeur)

Éditeur : Cinémas

ISSN : 1181-6945 (imprimé)  1705-6500 (numérique)

DOI : 10.7202/1015184ar

cine
< PrécédentSuivant >

Abonnement requis!

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Toutes les archives des revues diffusées sur Érudit sont en accès libre (barrière mobile de 2 ou 3 ans). Pour plus d’information, consulter la page Abonnements et politique d’accès.

Pour abonner votre institution : erudit-abonnements@umontreal.ca.
En cas de problème d’accès : erudit@umontreal.ca.

Connexion (abonné individuel)

Article

Visual Style in the “Golden Age” Anthology Drama: The Case of CBS

Jonah Horwitz

University of Wisconsin-Madison

Abstract

Despite the centrality of a “Golden Age” of live anthology drama to most histories of American television, the aesthetics of this format are widely misunderstood. The anthology drama has been assumed by scholars to be consonant with a critical discourse that valued realism, intimacy and an unremarkable, self-effacing, functional style—or perhaps even an “anti-style.” A close analysis of non-canonical episodes of anthology drama, however, reveals a distinctive style based on long takes, mobile framing and staging in depth. One variation of this style, associated with the CBS network, flaunted a virtuosic use of ensemble staging, moving camera and attention-grabbing pictorial effects. The author examines several episodes in detail, demonstrating how the techniques associated with the CBS style can serve expressive and decorative functions. The sources of this style include the technological limitations of live-television production, networks’ broader aesthetic goals, the seminal producer Worthington Miner and contemporaneous American cinematic styles.

Résumé

Les séries anthologiques durant l’âge d’or de la télévision américaine : le style visuel de la CBS

Si la plupart des histoires de la télévision américaine ne manquent pas d’évoquer « l’âge d’or » de la série anthologique en direct, l’esthétique de ce genre singulier a souvent été mal interprétée. Les spécialistes avancent que la série anthologique privilégie le réalisme, l’intimité, ainsi qu’un style sans éclat, effacé, usuel, voire même un « anti-style ». Une analyse attentive d’épisodes méconnus de ces séries anthologiques révèle pourtant un style distinct, reposant sur de longues prises de vue, une caméra mobile et une mise en scène en profondeur. Une déclinaison de ce style développée au réseau CBS utilise même avec virtuosité cette « mise en scène d’ensemble », usant d’habiles mouvements de caméra et d’effets visuels visant à diriger l’attention du téléspectateur. L’auteur examine plusieurs épisodes en détail afin de montrer comment les techniques propres au style de la CBS sont employées à des fins expressives et décoratives. Ce style trouve son origine à la fois dans les limites technologiques de la télévision en direct, les visées esthétiques plus larges des réseaux, l’influence de l’important producteur Worthington Miner et les styles cinématographiques américains de l’époque.

Auteur : Jonah Horwitz
Titre : Visual Style in the “Golden Age” Anthology Drama: The Case of CBS
Revue : Cinémas : revue d'études cinématographiques / Cinémas: Journal of Film Studies, Volume 23, numéro 2-3, printemps 2013, p. 39-68
URI : http://id.erudit.org/iderudit/1015184ar
DOI : 10.7202/1015184ar

Tous droits réservés © Cinémas, 2013

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014