Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Circuit : musiques contemporaines

Volume 10, numéro 2, 1999, p. 17-28

Les racines de l’identité

Rédaction : Jean Boivin (rédacteur en chef)

Éditeur : Les Presses de l'Université de Montréal

ISSN : 1183-1693 (imprimé)  1488-9692 (numérique)

DOI : 10.7202/004660ar

circuit
< PrécédentSuivant >
Article

Brian Cherney et Bruce Mather : la clairvoyance du compositeur solitaire

Jacques Desjardins

Résumé

Deux compositeurs d’origine ontarienne mais ayant élu domicile à Montréal sont présentés par un ancien élève. Leurs démarches présentent certaines similitudes. Par exemple, ils ne se soucient pas des modes et entretiennent des liens étroits avec le milieu de la création européenne et québécoise d’avant-garde. L’auteur insiste sur la personnalité contemplative de Brian Cherney et l’admiration qu’il porte au poète allemand Rainer Maria Rilke, sentiment qu’il partage d’ailleurs avec son collègue Bruce Mather, comme lui professeur à la Faculté de musique de l’université McGill, à Montréal. Les influences de Bartók, de Carter et de Bruce Mather ont été déterminantes sur l’évolution de Brian Cherney en tant que compositeur. Quant à Bruce Mather, il nous est présenté comme un esthète d’une grande culture, amateur averti de grands vins français et disciple du compositeur Wyschnegradsky, dont il a fait la connaissance en 1974. Plusieurs de ses oeuvres témoignent de son intérêt pour la musique microtonale mais aussi pour la poésie. Il aime composer pour des interprètes choisis, sensibles à son esthétique et il n’hésite pas à faire connaître ses opinions sur la création musicale contemporaine.

Abstract

Brian Cherney and Bruce Mather : the clairvoyance of the solitary composer

The work of two composers, originally from the Province of Ontario but who have chosen to live in Montreal, is presented by a former student. Their artistic progress is shown to have certain similarities. For example, their lack of interest in fashionable trends while nevertheless preserving close ties with European and Quebec creative avant-garde movements. The author focuses upon the contemplative personality of Brian Cherney and his admiration for the German poet Rainer Maria Rilke, a sentiment which he shares with his fellow Faculty of Music (McGill University) colleague, Bruce Mather. The influence of Bartók, of Carter and of Mather were significant steps in Brian Cherney’s creative evolution. The portrait of Bruce Mather is one of an esthete, a connoisseur of French wines, and a disciple of composer Wyschnegradsky, whose acquaintance he made in 1974. Many ofMather’s works reveal his interest in microtonal music but also for poetry. He prefers to compose for like-minded performers who share his aesthetic tastes, and he never hesitates to let his opinions be known about contemporary music in general.

 

Bibliographie

 

LENDVAI, E. (1971), Bela Bartók : An Analysis of His Music, London, Kahn and Averill.

 

LOCKSPEISER, E. (1980), Claude Debussy, suivi de L'analyse de l'œuvre, par Harry Halbreich, Paris, Fayard.

 

RILKE, R. M. (1966), Auguste Rodin, dans Œuvres I, Paris, Seuil, édition établie et présentée par Paul de Man, 2e éd. revue et corr.

 

RILKE, R. M. (1990), Chant éloigné, éd. bilingue, Paris, Verdier.

 

WYSHNEGRADSKY, I. (1972), " Ultrachromatisme et espaces non restreints ", La Revue musicale, nos 290-291, p. 73-130.

 

" Conversation between Brian Cherney and John Rea " (automne 1974), Array Newsletter, vol. 2, p. 9-19. 25

 

DANSEREAU, G. (hiver 1988-89), " River of Fire : imagination et structure ", Sonances, vol. 8, p. 23-26.

 

FODI, J. et MATHER, B. (1993), " Brian Cherney " dans Encyclopédie de la musique au Canada, supervisée par Helmut Kallmann, Gilles Potvin et Kenneth Winters, 2e édition, Montréal, Fides, p. 617-619.

 

LAPLANTE, L. (dir.) (1977), " Brian Cherney ", Compositeurs canadiens contemporains, Montréal, Presses de l'Université du Québec, p. 72-74.

 

LEVITZ, T. (1999), " Brian Cherney : des mémoires au-delà du silence ", dans Présence de la musique québécoise. Vingt-deux portraits instantanés, Montréal, Société de musique contemporaine du Québec/Nouvel Ensemble Moderne, p. 24-26.

 

MORGAN K. (mars-avril 1972), " Good performance means more than acclaim to Cherney ", Music Scene, 264.

 

PROCTOR, G. A. (1980), Canadian Music of the Twentieth Century, Toronto, University of Toronto Press.

 

SDE Canada Ltée (1980-1988), " Brian Cherney ", brochure biographique.

 

Adieux, McGill Symphony Orchestra (Uri Mayer, direction), McGill Records-81103.

 

Apparitions, Le Nouvel Ensemble Moderne (Lorraine Vaillancourt, direction), UMM-106.

 

Chamber concerto for viola, Rivka Golani, alto, New Music Concerts (Robert Aitken, direction), RCI-537.

 

Dans le crépuscule du souvenir, In the Stillness of the Seventh Autumn, Shekhinah, In Stillness Ascending, Rivka Golani, alto et Louis-Philippe Pelletier, piano, McGill Records- 750036-2.

 

Doppelgänger (version pour flûte seule). Robert Cram, CMC-CD 5094.

 

Illuminations, I Musici de Montréal (Yuli Turovsky, direction), CBC SMCD 5131.

 

Interlude and variations, Ayorama quintet, RCI-364.

 

Into the Distant Stillness, The Esprit Orchestra (Alex Pauk, direction), CBC-SMCD 5101.

 

Notturno. York Winds avec Tom Plaunt, piano, Melbourne SMLP 4040.

 

River of Fire, Erica Goodman and Lawrence Cherney, McGill Records 85026.

 

Seven Miniatures in the Form of a Mobile, Rivka Golani, alto, Centredisques CMC-0883.

 

String Trio, Otto Armin, violon, Rivka Golani, alto, et Peter Schenkman, violoncelle. RCI-537.

 

Transfiguration, Orchestre métropolitain (Walter Boudreau, direction), CBC-SMCD 5106.

 

Woodwind Quintet, York Winds, Centredisques Folia CMC-0482.

 

BOISVERT, N. (hiver 1990), " La SMCQ fête Bruce Mather ", Music McGill, no 21, p. 1.

 

BRADLEY, I. L. 91982). Twentieth-Century Canadian Composers, vol. 2, Victoria, University of Victoria (p. 242-261).

 

" Bruce Mather, un portrait ", Musicien canadien, no 11, mai 1968, p. 8-9.

 

" Bruce Mather : teacher, pianist, secretary, composer ", Canadian Composer, no 49, avril 1970, p. 4-8.

 

CAMPBELL, F. (janvier 1974), " Bruce Mather : of woodblocks and mobiles ", Canadian Composer, no 44, p. 20-23.

 

Centre de musique canadienne, Compositeurs au Québec : Bruce Mather, Montréal, 1974.

 

DUGUAY, R. (1971), Musiques du Kébèk, Montréal, Éditions du jour (p. 103-108).

 

FERGUSON, S. (1999), " La musique de Bruce Mather : le " Eiswein canadien ", dans Présence de la musique québécoise. Vingt-deux portraits instantanés, Montréal, SMCQ/ NEM, p. 60-61.

 

GRENIER, A. (1971), Sonate pour deux pianos de Bruce Mather, mémoire de licence en musique, Université de Montréal.

 

MATHER, B. (printemps/été 1994), " Composer or arranger : Is there a difference ? ", dans Sound Notes, vol. SN6, p. 30-32.

 

SCHULMAN, M. (octobre 1977), " Bruce Mather : composing again ", Canadian Composer, no 124, p. 5-9.

 

Anthologie de la musique canadienne, coffret de 4 disques noirs RCI-4ASM9.

 

Clos de Vougeot, Quatuor de percussions, Nexus, NE-05.

 

Eine kleine Bläsermusik, Quintette à vent du Québec, RCI-479.

 

Élégie, R. Cram, D. Hutchenreuter, C. Shenug et J. Wade (D. Currie, direction).

 

Élégie pour saxophone alto et cordes, Paul Brodie, saxophone, et Miriam Schechter, piano, Golden Crest RE-7037.

 

Étude pour clarinette seule. James Campbell. CBC-BR SM 184.

 

Fantasy, Bruce Mather, piano, RCI-4ACM9.

 

Firewind, Mather, LePage duo, Centredisques, CMC, 1984, Toronto.

 

In Memoriam Alexandre Uninsky. Bruce Mather, piano, RCI-4ACM9.

 

La lune mince, Tudor Singers (Wayne Riddell, direction), RCI-299 ;

 

Festival Singers (Elmer Iseler, direction). RCI/CAPAC RM-222 vol. 5 ou RCI-4ACM9.

 

Madrigal II, Mary Morrison, soprano ; Patricia, contralto ; ensemble de la SMCQ (Serge Garant, direction), RCI-369 ou RCI-4ACM9.

 

Madrigal III, Patricia, contralto ; Pierre Béluse, marimba ; Margo Morris, harpe ; Bruce Mather, piano, RCI-369 ou RCI-4ACM9.

 

Madrigal IV, Lyrical Arts Trio, RCI-369 ou RCI-4ACM9.

 

Music for Vancouver, Vancouver Chamber Orchestra (John Avison, direction), CBC BRSM 143 ou RCI-ACM.

 

Musigny, Nouvel orchestre philharmonique (Gilbert Amy, direction), SNE-523 CD

 

Musique pour Champigny, P. Vaillancourt, J. Fleury, M. McKinnon, J. Campbell,

 

M. Morris, P. Helmer et G. Masella (Bruce Mather, direction), McGill-83017.

 

Musique pour Rouen, Vancouver Chamber Orchestra (John Avison, direction), CBC SM 331 ou RCI-4ACM9.

 

Orphée, Mary Morrison, soprano et Bruce Mather, piano, William Wakefield, percussion, RCI-217.

 

Poème du délire, François Couture, Paul Helmer et Louis-Philippe Pelletier, pianos, McGill-83017.

 

Six études pour orgue, Pascale Rouet, Gallo-CD 634.

 

Sonata for Two Pianos, Garth Beckett et Boy MacDonald, RCI-354 ; Pierrette LePage et Bruce Mather. McGill 77002.

 

Travaux de nuit, Nouvel Ensemble Moderne (Lorraine Vaillancourt, direction), UMMUSUMM 105.

 

Vouvray, L. Cherney, hautbois et E. Goodman, harpe, CMC CD 5395.

 

Yquem, Ensemble d'ondes de Montréal ; M. Couroux, F. Couture, P. Helmer, P. LePage, pianos (Bruce Mather, direction), SNE-589 CD.

Auteur : Jacques Desjardins
Titre : Brian Cherney et Bruce Mather : la clairvoyance du compositeur solitaire
Revue : Circuit : musiques contemporaines, Volume 10, numéro 2, 1999, p. 17-28
URI : http://id.erudit.org/iderudit/004660ar
DOI : 10.7202/004660ar

Tous droits réservés © Les Presses de l'Université de Montréal , 1999

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014