Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
alert

Avis d’interruption de service du 11 au 12 juillet 2016 L’accès à la plateforme et à tous les services web d’Érudit sera interrompu du lundi 11 juillet 2016 à minuit (UTC-4) au mardi 12 juillet à minuit (UTC-4) inclusivement dû à une importante opération technique (migration des services sur de nouveaux serveurs). La migration des services durant toute la semaine, des perturbations pourraient par ailleurs survenir du 13 au 15 juillet. Le retour à la normale est prévu pour le lundi 18 juillet. Veuillez nous excuser pour les inconvénients causés.

FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Études internationales

Volume 16, numéro 2, 1985, p. 239-259

Les multinationales et l’État

Sous la direction de Jorge Niosi

Direction : Gérard Hervouet (directeur) et Maurice Arbour (directeur adjoint)

Éditeur : Institut québécois des hautes études internationales

ISSN : 0014-2123 (imprimé)  1703-7891 (numérique)

DOI : 10.7202/701834ar

ei
< PrécédentSuivant >
Article

L’État et les firmes multinationales

Philippe Faucher

Jorge Niosi

Abstract

The State and Multinational Firms

The article argues that the state plays, and has always played, a key role in the internationalization of firms and that theoretical explanations of MNE should take that role into account. The first part of the paper deals with the place of the state in the theories of multinational firms ; most theories can be classified into three currents : those arguing the decline of the Nation-State as a consequence of the growth of MNE, those seeing the territorial expansion of the state as a natural consequence of multinationalism and those arguing the direct but weak thrust of the State in favour of MNE. The second section of the paper analyses the main types of government intervention pushing national firms into foreign operations. The third section studies the most evident case of government intervention on multinationalisation : the case of multinational state enterprises. The article concludes that the state should be included - an increasingly so - as a major purveyor of advantages to national firms seeking to initiate or pursue foreign activities.

Auteurs : Philippe Faucher et Jorge Niosi
Titre : L’État et les firmes multinationales
Revue : Études internationales, Volume 16, numéro 2, 1985, p. 239-259
URI : http://id.erudit.org/iderudit/701834ar
DOI : 10.7202/701834ar

Tous droits réservés © Études internationales, 1985

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2016