Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
alert

Avis d’interruption de service du 11 au 12 juillet 2016 L’accès à la plateforme et à tous les services web d’Érudit sera interrompu du lundi 11 juillet 2016 à minuit (UTC-4) au mardi 12 juillet à minuit (UTC-4) inclusivement dû à une importante opération technique (migration des services sur de nouveaux serveurs). La migration des services durant toute la semaine, des perturbations pourraient par ailleurs survenir du 13 au 15 juillet. Le retour à la normale est prévu pour le lundi 18 juillet. Veuillez nous excuser pour les inconvénients causés.

FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Études internationales

Volume 27, numéro 3, 1996, p. 533-551

Direction : Gérard Hervouet (directeur)

Rédaction : Claude Basset (rédactrice en chef)

Éditeur : Institut québécois des hautes études internationales

ISSN : 0014-2123 (imprimé)  1703-7891 (numérique)

DOI : 10.7202/703628ar

ei
< PrécédentSuivant >
Article

La complexité de valeurs dans la politique étrangère de l'administration Reagan face à l'Iran

André Lecours

Abstract

Value-Complexity and the Policy of the Reagan Administration towards Iran.

The formulation of a policy that will satisfy several values and interests more or less compatible is a classic problem of political decision making. This phenomenon by which there can be, in a foreign policy issue for example, several divergent values and interests was named value-complexity by Alexander George. When facing a value complexity problem, a decision maker must choose some values and some interests over others. The choice he makes will not necessarily be the one made by other decision makers. This can result in a serious impediment to the decision making process.

The American foreign policy towards the Middle East faced, for the major part of the Cold War era, a value-complexity problem because it looked to reconcile four hard-to reconcile values and interests. The Reagan government was confronted rather acutely with this problem in the making of its Iranian policies. The administration was split in at least two factions over Iran : one who thought primarily of containing the Soviet Union in the Middle East region and the other for whom the political stability of moderate regimes threatened by revolutionnary Iran should be the most important priority. The existence of these factions, consequence of value-complexity, produced the making and the implementation of two distinct Iranian policies.

Auteur : André Lecours
Titre : La complexité de valeurs dans la politique étrangère de l'administration Reagan face à l'Iran
Revue : Études internationales, Volume 27, numéro 3, 1996, p. 533-551
URI : http://id.erudit.org/iderudit/703628ar
DOI : 10.7202/703628ar

Tous droits réservés © Études internationales, 1996

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2016