Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Études internationales

Volume 30, numéro 1, 1999, p. 9-30

La politique extérieure du Japon : au-delà du réalisme ?

Sous la direction de Jean-Marie Bouissou

Direction : Ivan Bernier (codirecteur) et Louis Bélanger (codirecteur)

Éditeur : Institut québécois des hautes études internationales

ISSN : 0014-2123 (imprimé)  1703-7891 (numérique)

DOI : 10.7202/703990ar

ei
< PrécédentSuivant >
Article

Déchiffrer « l'énigme » de la politique extérieure du Japon

Jean-Marie Bouissou

Résumé

La politique extérieure du Japon est souvent interprétée à la lumière de trois paradigmes contradictoires: faiblesse, force et différence. Cela conduit à parler d'« énigme ». La multiplicité des contraintes qui pèsent sur elle et celle des discours tenus à son propos en font effectivement un objet complexe. Mais le constat de quelques faits simples montre que la contradiction « force-faiblesse » procède surtout des insuffisances de la théorie réaliste et de sa manipulation à des fins politiques. Sans nier le puissant tropisme réaliste qui prévaut au Japon, cet article propose d'explorer autrement sa relation au monde. La relation avec les États-Unis, qui en est l'axe, remplit tous les critères du « régime ». L'approche (périlleuse) en termes d'intérêts cognitifs suggère un nouveau paradigme : celui des trois cercles. L'approche historique révèle la continuité du positionnement de l'archipel comme « puissance régionale » et les contraintes qui en découlent. Mieux que l'approche réaliste, leur combinaison pourrait rendre compte de la manière dont Tokyo va gérer la conjoncture née de la fin de la guerre froide et de la crise asiatique.

Abstract

Japan's foreign policy is often interpreted in light of three contradictory paradigms : weakness, strength, and difference. This leads observers to speak of an « enigma ». The many constraints that weigh down upon Japan and the many views expressed about this country indeed make it a complex object for analysis. By considering a few simple facts, however, we can see that the "strength-weakness" contradiction is chiefly due to inadequacies in the realist theory and its manipulation for political purposes.

Without denying the powerful realist reflex that prevails in Japan, this article offers an alternative approach to understanding Japan's relationship with the world. The relationship with the United States, which is the axis of its foreign relations, fulfills all of the "regime's" criteria. An approach based on cognitive interests is hazardous and suggests a new paradigm: a three-circle one. An historical approach reveals the continuity of Japan's positioning as a "regional power" and the constraints that flow from this positioning. Better than the realist approach, a combination of these factors could account for the way Tokyo will manage the current situation brought about by the end of the Cold War and the Asian Crisis.

Auteur : Jean-Marie Bouissou
Titre : Déchiffrer « l'énigme » de la politique extérieure du Japon
Revue : Études internationales, Volume 30, numéro 1, 1999, p. 9-30
URI : http://id.erudit.org/iderudit/703990ar
DOI : 10.7202/703990ar

Tous droits réservés © Études internationales, 1999

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014