Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>
2011-2014 2001-2010 1991-2000 1981-1990 1971-1980 1961-1970 2014-2020

Institution :

Usager en libre accès

Vous êtes abonné(e)s

Accès sous abonnement

Non accessible en raison du droit d'auteur


Études internationales

Direction : Ivan Bernier (codirecteur) et Louis Bélanger (codirecteur)

Éditeur : Institut québécois des hautes études internationales

ISSN : 0014-2123 (imprimé) 1703-7891 (numérique)

ei

Volume 30, numéro 1, 1999, p. 5-196La politique extérieure du Japon : au-delà du réalisme ?

Sous la direction de Jean-Marie Bouissou

Tout sélectionner  Tout désélectionner  Enregistrer votre sélection  Voir votre liste de notices
Masquer les résumés
   

Jean-Marie Bouissou

Avant-propos

Pages 5–8

[PDF 387 ko]  [Notice

   

Jean-Marie Bouissou

Déchiffrer « l'énigme » de la politique extérieure du Japon

Pages 9–30

[PDF 2,5 Mo]  [Résumé

La politique extérieure du Japon est souvent interprétée à la lumière de trois paradigmes contradictoires: faiblesse, force et différence. Cela conduit à parler d'« énigme ». La multiplicité des contraintes qui pèsent sur elle et celle des discours tenus à son propos en font effectivement un objet complexe. Mais le constat de quelques faits simples montre que la contradiction « force-faiblesse » procède surtout des insuffisances de la théorie réaliste et de sa manipulation à des fins politiques. Sans nier le puissant tropisme réaliste qui prévaut au Japon, cet article propose d'explorer autrement sa relation au monde. La relation avec les États-Unis, qui en est l'axe, remplit tous les critères du « régime ». L'approche (périlleuse) en termes d'intérêts cognitifs suggère un nouveau paradigme : celui des trois cercles. L'approche historique révèle la continuité du positionnement de l'archipel comme « puissance régionale » et les contraintes qui en découlent. Mieux que l'approche réaliste, leur combinaison pourrait rendre compte de la manière dont Tokyo va gérer la conjoncture née de la fin de la guerre froide et de la crise asiatique.

   

Takahashi Susumu

Le Japon dans l'ordre mondial. Une position perpétuellement précaire

Pages 31–43

[PDF 1,4 Mo]  [Résumé

Les dirigeants du Japon de Meiji partageaient une vision « réaliste » de l'ordre du monde. Le but de la politique extérieure était de s'élever par la force dans la hiérarchie des nations. Mais en tant que « colonie informelle » des puissances occidentales (jusqu'en 1905), puis de « puissance régionale », le Japon ne pouvait pas s'assurer une position internationale stable. Il était pris entre son incapacité à légitimer son expansion vis-à-vis de ses « inférieurs » des autres pays asiatiques) et le contrôle exercé par ses « supérieurs » (les grandes puissances mondiales). La brutalité et la frustration en ont découlé.

Après 1945, son accoutumance au « réalisme » et à une pratique des relations internationales fondée sur l'usage de la force militaire a permis au Japon de trouver aisément sa place dans l'ordre de la guerre froide, en qualité de « puissance régionale subordonnée ». Il n'a pas su devenir, à l'instar de l'Allemagne, une « puissance moyenne ». Il en restera incapable aussi longtemps que la vision du monde de ses dirigeants ne changera pas.

   

Kawasaki Tsuyoshi

Le discours politique des relations économiques nippo-américaines

Pages 45–66

[PDF 2,6 Mo]  [Résumé

Le but de cet article est de résoudre un paradoxe mis à jour par le célèbre économiste japonais Ryutaro Komiya. Comment se fait-il qu'un grand nombre de Japonais lors des deux récentes négociations américano-japonaises sur le commerce ont accepté la validité de la thèse voulant que le déséquilibre commercial entre le Japon et les États-Unis soit causé par le caractère hermétique du marché japonais et ce, en dépit du fait que de nombreux économistes ont souligné que cette thèse est fausse. Cet article démontre que l'argumentation des économistes ne persuade pas parce qu'elle ne traite pas du caractère politique des relations commerciales américano-japonaises ; alors que le discours américain fait référence à cette dimension de la relation. De plus, des deux argumentations contenues dans le discours américain, l'argumentation fondée sur le transnationalisme persuada plus les Japonais que celle fondée sur le mercantilisme

   

Éric Seizelet

Processus, organisation et fonctionnement des relations nippo-nord-coréennes. Essai d'interprétation

Pages 67–83

[PDF 2 Mo]  [Résumé

La normalisation des relations entre le Japon et la Corée du Nord, en dépit des efforts déployés depuis le début des années 1990, demeure un objectif lointain et incertain. En plus des contentieux bilatéraux, la marge de manoeuvre du gouvernement nippon est bridée à la fois par des considérations extérieures liées au rapport de force à l'intérieur de la péninsule, sur lesquels il n'a guère de prise et l'impact limité des réseaux d'une diplomatie officieuse susceptible de faire progresser des dossiers ponctuels, mais incapable de peser durablement sur le processus de décision. La politique nord-coréenne du Japon, longtemps tributaire des contacts privilégiés entretenus par le parti socialiste japonais avec Pyongyang, a également souffert des querelles de préséance entre les politiques et le ministère des Affaires étrangères concernant le pilotage du dossier de la normalisation. La participation d'un parti socialiste affaibli à des majorités composites entre 1993 et 1997 n'a pas été marquée par de réels progrès sur la question nord-coréenne, en raison des divisions persistantes au sein des coalitions successives, à la faveur desquelles les libéraux-démocrates et le Gaimushô sont parvenus à faire prévaloir une ligne dure, en liaison étroite avec Séoul et Washington.

   

Tsuboï Yoshiharu

La diplomatie japonaise et le Vietnam (1973-1998)

Pages 85–92

[PDF 895 ko]  [Résumé

Dès février 1972, Tokyo renoue en secret avec Hanoi pour préparer 'l'après-guerre du Vietnam', en se démarquant des États-Unis. Cette démarche répond aux voeux d'une opinion selon laquelle une « solidarité asiatique » nourrit la sympathie pour le petit peuple vietnamien. Elle est facilitée par l'existence d'éléments antiaméricains parmi les élites conservatrices.

Après une « lune de miel » jusqu'en 1979, l'invasion du Cambodge gèle les relations entre les deux pays. Avec la fin de la guerre froide, le Japon est redevenu un partenaire majeur pour le Vietnam. Sa politique est fondée sur une aide au développement multiforme, avec le concours des ONG. Elle s'accompagne dans l'opinion d'un véritable « boom vietnamien ». Mais derrière cet exercice de puissance soft se profile, depuis l'origine, une motivation très « réaliste » : l'importance du Vietnam pour Tokyo se mesure à sa capacité à faire barrage à la Chine en Asie du Sud-Est.

   

Frank Langdon

Le Japon et l'Asie - le danger d'une nouvelle guerre froide

Pages 93–111

[PDF 2,2 Mo]  [Résumé

Le Japon a renoncé à un rôle militaire important au niveau régional en limitant ses forces réduites à la défense exclusive de son territoire. Toutefois, en accueillant des bases militaires américaines sur son territoire et en mettant en application les directives en matière de coopération de défense avec les États-Unis, le Japon sera peut-être impliqué dans un conflit ou une crise à propos de Taiwan entre les États-Unis et la Chine. Un tel scénario remettrait en cause le rôle du Japon comme partenaire économique indispensable pour ses voisins aux titres des investissements, du commerce et de l'aide économique. Le torrent de critiques récentes adressées envers le Japon au sujet de la gestion de ses problèmes économiques a noyé le fait que le Japon finance généreusement ses voisins. Malgré le regain de tensions au sujet de la Corée du Nord, le problème le plus sérieux pour le Japon demeure probablement le déclenchement d'une guerre froide avec la Chine par les États-Unis, qui sont poussés en cela par les « faucons » du Congrès.

 

Chronique des relations extérieures du Canada et du Québec  

   

Manon Tessier

I- Les relations extérieures du Canada

Pages 113–131

[PDF 1,9 Mo]  [Notice

   

Manon Tessier

II- Les relations extérieures du Québec

Pages 131–136

[PDF 616 ko]  [Notice

 

Étude bibliographique  

   

Manon Tessier

Le maintien de la paix : de la théorie et des acquis pratiques

Pages 137–145

[PDF 971 ko]  [Notice

 

Comptes rendus : Théories, idéologies et problèmes internationaux  

   

Hélène Pellerin

COX, K.R. (dir.). Spaces and Globalization, Reasserting the Power of the Local. New York, Guilford Publications Inc., 1997, 292 p.

Pages 146–148

[PDF 366 ko]  [Notice

   

Bernard Bernier

MEISKINS WOOD, Ellen et John Bellamy FOSTER. In Defense of History. Marxism and the Postmodern Agenda. New York, Monthly Review Press, 1997, 204 p.

Pages 148–150

[PDF 369 ko]  [Notice

   

Martin Paquet

SEMPRINI, Andréa. Le multiculturalisme. Paris, Presses universitaires de France, Coll. : « Que sais-je? », 3236, 1997, 128 p.

Pages 150–153

[PDF 494 ko]  [Notice

 

Comptes rendus : Économie internationale  

   

Hélène Pellerin

BANDARAGE, Asoka. Women, Population and Global Crisis. A Political-Economic Analysis. London, Zed Books, 1997,397 p.

Pages 153–155

[PDF 363 ko]  [Notice

   

Munda Simamba Baruti

DEMARET, Paul, Jean-François BELLIS et Gonzalo Garcia JIMÉNEZ. Regionalism and Multilateralism after The Uruguay Round. Convergence, Divergence and Interaction. Liège, Presses interuniversitaires européennes, 1997,862 p.

Pages 155–157

[PDF 371 ko]  [Notice

   

Alfredo C. Robles

MANSFIELD, Edward D. & Helen V. MILNER (dir.). The Political Economy of Regionalism. New York, Columbia University Press, 1997, 286 p.

Pages 157–159

[PDF 361 ko]  [Notice

 

Comptes rendus : Conflits et maintien de la paix  

   

Bernard Labatut

FENDIUS ELMAN, Miriam (dir.). Paths to Peace. Is Democracy the Answer ? Cambridge, The MIT Press, 1997, 542 p.

Pages 159–161

[PDF 360 ko]  [Notice

   

Nemer Ramadan

LAKE, David A. et Patrick MORGAN (dir.). Regional Orders. Building Security in a New World. Pennsylvania, The Pennsylvania University Press, 1997, 406 p.

Pages 161–164

[PDF 507 ko]  [Notice

   

René Leray

SERFATI, Claude. Les industries européennes d'armement, de la coopération à l'intégration. Paris, La Documentation française, 1996, 196 p.

Pages 164–167

[PDF 486 ko]  [Notice

 

Comptes rendus : Développement et assistance internationale  

   

Gabrielle Lachance

RAHNEMA, Majid et Victoria BAWTREE. The Post-Development Reader. London, Zed Books, 1997, 460 p.

Pages 167–170

[PDF 486 ko]  [Notice

 

Comptes rendus : Mouvements migratoires  

   

Jean-René Chotard

COHEN, Robin. Global Diasporas : An Introduction. Seattle, University of Washington Press, 1997,240 p.

Pages 170–171

[PDF 243 ko]  [Notice

 

Comptes rendus : Afrique  

   

Bandeja Yamba

LINIGER-GOUMAZ, Max. Les USA et la France face à la Guinée Équatoriale à la fin du xixe et du xxe siècle. La continuité de l'histoire. Genève, Éditions du Temps, 1997, 95 p.

Pages 171–173

[PDF 360 ko]  [Notice

 

Comptes rendus : Amérique latine  

   

Orlando Pena

FAVRE, Henri et Marie LAPOINTE (coordinateurs). Le Mexique, de la réforme néolibérale à la contre-révolution. La présidence de Carlos Salinas de Gortari (1988-1994). Paris, L'Harmattan (coll. « Recherches et documents -Amériques latines »), 1997, 459 p.

Pages 173–176

[PDF 484 ko]  [Notice

 

Comptes rendus : Asie  

   

Laure Paquette

BROWN, Michael E. and Sumit GANGULY, (dir.). Government Policies and Ethnic Relations in Asia and the Pacific. Cambridge, MIT Press, 1997, 622 p.

Pages 176–177

[PDF 227 ko]  [Notice

 

Comptes rendus : Europe  

   

André Dumoulin

DURAND, Marie-Françoise et Alvaro de VASCONCELOS (dir.). La PESC. Ouvrir l'Europe au monde. Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, Paris, 1998, 341 p.

Pages 178–180

[PDF 361 ko]  [Notice

   

Jean-Pierre Thouez

PALARD, Jacques (sous la direction de) GRALE, L'Europe aux frontières. La coopération transfrontalière entre régions d'Espagne et de France. Paris, Presses Universitaires de France, 1997, 168p.

Pages 180–182

[PDF 367 ko]  [Notice

   

André Brigot

PAUWELS, Jean-Pierre (dir.). Géopolitique de l'approvisionnement énergétique de l'Union européenne au xxie siècle. Bruxelles, E. Bruylant, 1997,350 p.

Pages 182–184

[PDF 368 ko]  [Notice

   

Bernard Labatut

PIENING, Christopher. Global Europe. The European Union in World Affairs. Boulder, Lynne Rienner, 1997,264 p.

Pages 184–185

[PDF 242 ko]  [Notice

   

Dominique Darbon

REDMOND, John K., The Expanding European Union : Past, Present, Future. Glenda G. Rosenthal, (dir.). Lynne Rienner, London, 1998,244 p.

Pages 185–187

[PDF 360 ko]  [Notice

 

Comptes rendus : Moyen-Orient  

   

Houchang Hassan-Yari

BARTELT, Dana, Yossi LEMEL, Fawzy EL EMRANY, Sliman MANSOUR. Both Sides of Peace. Israeli and Palestinian Political Poster Art. Raleigh, North Carolina, Contemporary Art Muséum, 1997, 160p.

Pages 187–189

[PDF 356 ko]  [Notice

 

Comptes rendus : Russie  

   

Jean Lévesque

GUEULETTE, Agota. Politique économique extérieure dans un modèle marxiste : le cas soviétique (1917-1947). Paris, Éditions Publisud, 1997, 378 p.

Pages 189–191

[PDF 366 ko]  [Notice

 

Notices bibliographiques  

   

Stanislav Kirschbaum

CHARTOUNI-DUBARRY, May (dir.). Le Couple syro-libanais dans le processus de paix. Paris, Institut français des relations internationales, coll. les Cahiers de l'IFRI, n°22, 1998, 76 p.

Pages 191–193

[PDF 371 ko]  [Notice

   

Stanislav Kirschbaum

O'NEIL, Patrick H., (dir.). Post-Communism and the Media in Eastern Europe. London, Frank Cass, 1997, 144 p.

Page 193

[PDF 116 ko]  [Notice

   

Manon Tessier

ROGIER, Émeric. Diplomatie préventive et maintien de la paix, VONU et VOSCE en Macédoine. Genève, Institut Universitaire de Hautes Études Internationales, 1997, (Coll. Études et travaux), 83p.

Pages 193–194

[PDF 241 ko]  [Notice

 

 

   

Ouvrages reçus

Pages 194–196

[PDF 283 ko]  [Notice

URI : http://www.erudit.org/revue/ei/1999/v30/n1/

Tous droits réservés © Études internationales, 1999

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014