Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Études internationales

Volume 30, numéro 4, 1999, p. 679-699

Les relations internationales des régions en Europe

Sous la direction de Jacques Palard

Direction : Louis Bélanger (directeur)

Éditeur : Institut québécois des hautes études internationales

ISSN : 0014-2123 (imprimé)  1703-7891 (numérique)

DOI : 10.7202/704084ar

ei
< PrécédentSuivant >
Article

Les relations internationales des Länder allemands et 679 l'évolution du système fédéral dans l'Union européenne : le cas du Bade-Wurtemberg

Martin Nagelschmidt

Résumé

On remarque que les relations internationales des Länder allemands (états fédérés allemands) se sont, dans une grande mesure, différenciées et diversifiées au cours de ces quelque vingt dernières années. Sur le plan des relations supranationales qui s'inscrivent dans le contexte de l'intégration européenne, les Länder ont acquis, en matière de prise de décision au sein de l'Union, des droits de participation considérables dans le processus législatif de la République fédérale. Ils ont également développé des moyens directs de négociation et de représentation à Bruxelles. Sur le plan des relations transnationales, ils ont modifié des régimes déjà existants et ont amorcé de nouvelles formes de coopération interrégionale et internationale qui ont contribué au processus d'intégration européenne. Si l'on regarde au-delà des frontières de l'Union européenne, on remarque qu'ils ont établi des relations internationales bilatérales avec des gouvernements des pays d'Europe centrale et d'Europe de l'Est, avec de nombreux pays en voie de développement en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud ainsi qu'avec leurs partenaires aux États-Unis et en Asie de l'Est. Le cas du Bade-Wurtemberg montre que ce processus de différenciation et de complexification des institutions peut mener à une adaptation fructueuse des Länder à la mondialisation. C'est grâce à l'aspect coopératif du système fédéral allemand que les Länder sont en mesure d'agir de la sorte.

Abstract

We can see the international relations of the Germon Länder (German federal states) have become, to a considerable extent, more differenciated and diverse in less than 20 years. From the point of view of supranational relations in the context of European integration the Länder have gathered substantial rights of participation in the legislative process of the Federal Republic concerning decision-making in the EU. They have developed direct patterns of negotiation and political representation at Bruxelles, too. From the point of view of transnational relations they have modified already existing regimes and initiated new forms of interregional and cross border cooperation which have contributed to the European integration process. Looking beyond the EU they have taken up bilateral international relations with Central and Eastern European governments, with an array of developing countries in Asia, Africa and South-America and with their partners in the USA and in East-Asia. The case of Baden-Württemberg shows that this process of institutional differenciation and complexity can lead to a successful adaption of the Länder to the globalization process. And it is the cooperative character of the German Federal System that enables the Länder to do so.

Auteur : Martin Nagelschmidt
Titre : Les relations internationales des Länder allemands et 679 l'évolution du système fédéral dans l'Union européenne : le cas du Bade-Wurtemberg
Revue : Études internationales, Volume 30, numéro 4, 1999, p. 679-699
URI : http://id.erudit.org/iderudit/704084ar
DOI : 10.7202/704084ar

Tous droits réservés © Études internationales, 1999

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014