Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>
2011-2013 2001-2010 1991-2000 1981-1990 1971-1980 1970

Institution :

Usager en libre accès

Vous êtes abonné(e)s

Accès sous abonnement

Non accessible en raison du droit d'auteur


Études internationales

Direction : Louis Bélanger (directeur)

Éditeur : Institut québécois des hautes études internationales

ISSN : 0014-2123 (imprimé) 1703-7891 (numérique)

ei

Volume 31, numéro 1, 2000, p. 5-223

Tout sélectionner  Tout désélectionner  Enregistrer votre sélection  Voir votre liste de notices
Masquer les résumés
   

Gilles Boquérat

Une lecture de l'attitude de l'Inde durant la crise du Golfe (Note)

Pages 5–18

[PDF 1,6 Mo]  [Résumé

Les huit mois de la crise du Golfe, qui suivit l'invasion du Koweït par l'Irak, eut pour l'Inde d'abord des répercussions financières liées notamment au renchérissement de ses importations de pétrole et au rapatriement de ses travailleurs expatriés touchés par le conflit. Un surcoût qui survenait de plus à un moment où les grands équilibres économiques étaient déjà menacés. Si l'aventurisme de Saddam Hussein était condamnable, New Delhi devait pourtant se garder de prêter son concours à une coalition chapeautée par les États-Unis et dirigée contre un pays du monde islamique avec lequel les relations avaient été jusqu'alors fort amicales. L'Inde ne pouvait pas pour autant ignorer les nouveaux rapports de force issus de la fin de la guerre froide. En ménageant la chèvre et le chou, la diplomatie indienne prenait le risque de perdre toute crédibilité et d'être finalement marginalisée. Une possibilité d'autant plus grande que le pays traversait alors une grave crise politique. Cette fragilisation devait toutefois permettre l'élaboration de nouvelles stratégies et fit de la crise du Golfe une période charnière pendant laquelle un certain nombre d'axiomes, sur lesquels s'appuyait l'Inde depuis l'indépendance, furent remis en cause.

   

J.V. Ntuda Ebodé

Champ scientifique et image de l'ennemi: les interprétations de la nature du régime soviétique dans la soviétologie occidentale de 1950 à 1990 (Note)

Pages 19–55

[PDF 4 Mo]  [Résumé

L'écroulement du système soviétique, après le coup d'État de 1991 a porté un coup fatal à la soviétologie. En fait, les soviétologues n'ayant prévu ni V événement ni son ampleur encore moins sa rapidité, il devint nécessaire de s'interroger sur les raisons d'un tel phénomène. Cet article est une contribution à cette préoccupation. Il enquête sur les principaux modèles interprétatifs appliqués à I'URSS de 1950 à 1990. À travers les différentes crises épistémologiques qu'il fait ressortir, il essaie de montrer que chacun de ces modèles s'inscrivait dans un contexte bien précis de la confrontation Est/ Ouest. C'est dire qu'il s'est agi d'un traitement scientifique de l'image de l'ennemi.

   

Michel Fortmann

À l'Ouest rien de nouveau? Les théories sur l'avenir de la guerre au seuil du XXIe siècle?

Pages 57–90

[PDF 3,9 Mo]  [Résumé

L'avenir de la guerre a été probablement l'un des thèmes les plus débattus en relations internationales durant la dernière décennie. Le but du présent article est de proposer une vue d'ensemble de ce débat, une revue critique de la littérature qui puisse en faciliter la compréhension et l'analyse. L'article lui-même comporte deux parties. Dans la première, les prévisions de type systémique sont examinées ; dans la seconde, il est fait état des analyses sociopolitiques des conflits dans l'après-guerre froide (guerre, État et société). La conclusion de cet essai propose quelques réflexions sur l'avenir de la guerre, ainsi que sur l'avenir de la discipline des études polémologiques.

   

Saïd Hamdouni

À propos de l'arrêt de la CIJ relatif aux exceptions préliminaires de l'incident aérien de Lockerbie (Note)

Pages 91–110

[PDF 2,3 Mo]  [Résumé

En dehors des développements récents de « l'affaire de Lockerbie », la Cour internationale de Justice (CIJ), dans son arrêt du 28.02.1998 relatif aux exceptions préliminaires, s'est prononcée sur sa propre compétence et sur la recevabilité de la requête libyenne. La problématique globale de ce travail va au-delà de l'analyse des questions juridiques, évoquées lors de l'instruction de cette affaire, pour soulever la finalité du jugement de la Cour. La démarche multidisciplinaire (philosophique, juridique et politique) permet, d'une part, de recadrer le contexte du différend entre le demandeur (la Libye) et les défendeurs des États-Unis et le Royaume-Uni) et relate, d'autre part, l'une des fonctions de la CIJ à savoir l'application du droit et la contribution au maintien de la paix et de la sécurité internationales.

Derrière ce procès et cet arrêt, s'esquisse la détermination de la Cour à évincer l'utilisation de la force ou de la violence dans la solution dudit différend. Plus encore, l'arrêt rendu par la CIJ consiste à neutraliser l'éventualité d'un recours à « la justice vengeance » par les défendeurs.

   

David Mercier

Le régionalisme stratégique dans les Amériques : tenants et aboutissants de I'ALÉNA vus d'une perspective mexicaine (Note)

Pages 111–133

[PDF 2,8 Mo]  [Résumé

La préparation du Mexique en vue de son adhésion à l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) a cristallisé le virage dans lequel les autorités mexicaines avaient engagé la restructuration économique du pays au cours des années 1980. Dans ce contexte, les gouvernements se sont habilement employés à maintenir un fragile équilibre entre politique interne et externe tout en composant avec les pressions qu'exerce l'architecture du nouvel ordre mondial. Si le pragmatisme peut caractériser l'aménagement des politiques commerciales auquel a procédé l'État mexicain, la mondialisation de l'idéologie néo-libérale et les coûts inhérents à un éventuel isolement continental ont réduit considérablement les voies que ce pragmatisme pouvait emprunter. Étant le premier pays latino-américain à avoir intégré l'Accord et en dépit de l'asymétrie qui caractérise VALÉNA, le Mexique jouit d'une position clé dans le processus de la régionalisation dans les Amériques. En ce sens, la redéfinition et l'opérationnalisation des politiques commerciales du Mexique font figure à la fois d'aboutissant et de vecteur du régionalisme stratégique américain.

 

Essai  

   

Renéo Lukic

L’antiaméricanisme des opposants à la participation française à la guerre contre la République fédérale yougoslave

Pages 135–164

[PDF 3,3 Mo]  [Résumé

Cet article examine la polémique qu'ont provoquée en France les bombardements de VOTAN contre la République fédérale de Yougoslavie (RFY) au début de 1999. Plusieurs politiciens et intellectuels, de la gauche à la droite, ont dénoncé l'intervention de VOTAN comme étant illégale et illégitime. Toutefois, selon l'auteur, la plupart des critiques dirigées contre VOTAN étaient imprégnées d'un virulent antiaméricanisme. Les élites politiques françaises opposées aux bombardements contre la RFY ont perçu le conflit comme une nouvelle manifestation de la volonté des États-Unis d'imposer leur volonté à l'Europe. En fait, les critiques de VOTAN semblaient peu intéressés par les souffrances du million de Kosovars déportés par les Serbes. Leur principale préoccupation était plutôt de savoir comment cette guerre affecterait le statut international de la France. En adoptant cette attitude, les opposants à la guerre au Kosovo se sont faits les alliés objectifs de la politique « génocidaire » de Milosevic au Kosovo.

 

Étude bibliographique  

   

Onnig Beylerian

Déplacés et réfugiés : droit humanitaire et action internationale

Pages 165–185

[PDF 2,4 Mo]  [Notice

 

Comptes rendus : Théories, idéologies et problèmes internationaux  

   

Klaus-Gerd Giesen

CLARET, Philippe. La personnalité collective des nations. Théories anglo-saxonnes et conceptions françaises du caractère national. Bruxelles, Bruylant, 1998, 464 p.

Pages 186–187

[PDF 236 ko]  [Notice

   

Munda Simamba Baruti

FREEMAN, Chas W. Arts of Power : Statecraft and Diplomacy. Washington, DC, United States Institute of Peace Press, 1997, 159 p.

Pages 187–189

[PDF 358 ko]  [Notice

   

Laure Paquette

HOVI, Jon. Games, Threats & Treaties - Understanding Commitments in International Relations. London, Pinter, 1998, 160 p.

Pages 189–191

[PDF 343 ko]  [Notice

   

Raúl Bernal-Meza

SMOUTS, Marie-Claude (dir.). Les nouvelles relations internationales. Pratiques et théories. Paris, Presses de la Fondation Nationale des Sciences Politiques, 1998, 414 p.

Pages 191–196

[PDF 718 ko]  [Notice

   

Lawrence T. Woods

VAN DER WESTHUIZEN, Janis. Ideas, Cultural Forces and the Development of International Relations. Halifax, Centre for Foreign Policy Studies, Dalhousie University, 1998, vi-79 pp.

Pages 196–197

[PDF 236 ko]  [Notice

 

Comptes rendus : Économie internationale  

   

Jean-Christophe Graz

CUTLER, Claire A., Virginia HAUFLER, Tony PORTER (dir.). Private Authority and International Affairs. Albany (m), State University of New York Press, 1999, 400 p.

Pages 197–199

[PDF 358 ko]  [Notice

 

Comptes rendus : Organisations internationales  

   

Yves Beigbeder

BOUTROS-GHALI, Boutros. Unvanquished - a U.S. - U.N. Saga. Random House, New York, 1999, 352 p.

Pages 199–202

[PDF 474 ko]  [Notice

 

Comptes rendus : Conflits et maintien de la paix  

   

Manon Tessier

CASTONGUAY, Jacques. Les Casques bleus au Rwanda. Montréal, Harmattan, 1998, 288 p.

Pages 203–204

[PDF 237 ko]  [Notice

 

Comptes rendus : Études stratégiques et militaires  

   

Christian Lechervy

BERGER, Thomas U. Cultures of Antimilitarism : National Security in Germany and Japan. Baltimore, The Johns Hopkins University Press, 1998, 269 p.

Pages 204–206

[PDF 359 ko]  [Notice

 

Comptes rendus : Amérique Latine et Caraïbes  

   

Nicole Boucher

AUGUSTE, Marcel B. La république d'Haïti et la Deuxième Guerre mondiale. Québec, 1998, 368 p.

Pages 206–208

[PDF 350 ko]  [Notice

   

André Joyal

FAVRE Henri. L'amérique latine. Paris, Flammarion, Dominos, 173, 1998, 127 p.

Pages 208–210

[PDF 361 ko]  [Notice

 

Comptes rendus : Asie du Sud  

   

Gilles Boquerat

JAFFRELOT, Christophe. La démocratie en Inde : Religion, caste et politique. Paris, Fayard, Coll. « L'espace du politique », 1998, 328 p.

Pages 210–212

[PDF 364 ko]  [Notice

 

Comptes rendus : Caucase  

   

Pierre Noël

YAKEMTCHOUK, Romain et Pierre NOËL. Les hydrocarbures de la Caspienne. Bruxelles, Emile Bruylant, 1999, 173 p.

Pages 212–215

[PDF 478 ko]  [Notice

 

Comptes rendus : États-Unis  

   

Jean-François Thibault

TWING, Stephen W. Myths, Models, and U.S. Foreign Policy. The Cultural Shaping of Three Cold Warriors. Boulder et Londres, Lynne Rienner Publishers, 1998, ix + 213 p.

Pages 215–217

[PDF 357 ko]  [Notice

 

Comptes rendus : Europe  

   

Jean Lévesque

ISHIYAMA, John T. et Marijke BREUNING. Ethnopolitics in the New Europe. Boulder (co) - Londres, Lynne Rienner Publishers, 1998, 216 p.

Pages 217–219

[PDF 351 ko]  [Notice

 

Comptes rendus : Europe de l’Est  

   

Wang Yu Cheng

ROSE Richard, William MISHLER & Christian HAERPFER. Democracy and its Alternatives : Understanding Post-Communist Societies. Baltimore, The Johns Hopkins University Press, 1998, 270 p.

Pages 219–221

[PDF 353 ko]  [Notice

 

Notice bibliographique  

   

Manon Tessier

ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE. La paix séparée en ex-Yougoslavie. Strasbourg, Éditions du Conseil de l'Europe, 1998, (Collection Débats n° 8), 169 p.

Page 221

[PDF 120 ko]  [Notice

 

 

   

Ouvrages reçus

Pages 222–223

[PDF 122 ko]  [Notice

URI : http://www.erudit.org/revue/ei/2000/v31/n1/

Tous droits réservés © Études internationales, 2000

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014