Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Études internationales

Volume 31, numéro 2, 2000, p. 329-346

Nécessité ou innovation ? Vers une redéfinition de la politique étrangère Canadienne 1984-1993

Sous la direction de Nelson Michaud et Kim Richard Nossal

Direction : Louis Bélanger (directeur)

Éditeur : Institut québécois des hautes études internationales

ISSN : 0014-2123 (imprimé)  1703-7891 (numérique)

DOI : 10.7202/704156ar

ei
< PrécédentSuivant >
Article

Des horizons qui se resserrent: les politiques de défense conservatrices dans un monde en plein bouleversement

Norrin M. Ripsman

Résumé

La décennie Mulroney présente des conditions qui ont amené le gouvernement conservateur à modifier considérablement ses orientations de politiques et, à cet égard, le secteur de la défense a probablement été plus affecté que tout autre. Le gouvernement a d'abord présenté une politique ambitieuse énoncée dans un Livre blanc et qui avait pour but de combler le fossé grandissant entre les engagements et les ressources affectées en matière de défense. Ce programme d'action a été conçu comme étant une réponse aux impératifs dictés par la guerre froide et par la relation inhérente du Canada avec les États-Unis. L'approche agressive du gouvernement dans sa politique de défense a toutefois vite été minée autant par la fin de la guerre froide que par les impératifs économiques et politiques intérieurs telle la réduction du déficit. En conséquence, les Conservateurs ont dû réduire considérablement leurs projets en matière de défense. Cet épisode suggère qu'à l'encontre de ce que l'on constate dans plusieurs autres secteurs, la redéfinition de l'espace en matière de défense est caractérisée par un resserrement important au cours des années Mulroney.

Abstract

The Mulroney decade constitutes a fascinating period of domestic political continuity while the world underwent a series of dramatic transitions. As a result, the Conservatives had to alter their policies considerably to adapt to changing international conditions. Nowhere was this more evident thon in the realm of defence policy. Initially, the Conservatives unveiled an ambitious Defence White Paper designed to bridge a growing "commitment-capability gap". This program was conceived of as a response to the international imperatives of both the Cold War and Canada's strained relationship with the United States. Mulroney's aggressive approach to defence policy was quickly undermined, however, by both the end of the Cold War and domestic political transitions, which made reducing the budgetary deficit the government's foremost priority\ As a result, the Conservatives scaled back their defence plans considerably. This episode suggests that, unlike in other policy areas, in the realm of defence policy the horizons of Canadian defence policy contracted significantly during the Mulroney era.

Auteur : Norrin M. Ripsman
Titre : Des horizons qui se resserrent: les politiques de défense conservatrices dans un monde en plein bouleversement
Revue : Études internationales, Volume 31, numéro 2, 2000, p. 329-346
URI : http://id.erudit.org/iderudit/704156ar
DOI : 10.7202/704156ar

Tous droits réservés © Études internationales, 2000

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014