Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
alert

Avis d’interruption de service du 11 au 12 juillet 2016 L’accès à la plateforme et à tous les services web d’Érudit sera interrompu du lundi 11 juillet 2016 à minuit (UTC-4) au mardi 12 juillet à minuit (UTC-4) inclusivement dû à une importante opération technique (migration des services sur de nouveaux serveurs). La migration des services durant toute la semaine, des perturbations pourraient par ailleurs survenir du 13 au 15 juillet. Le retour à la normale est prévu pour le lundi 18 juillet. Veuillez nous excuser pour les inconvénients causés.

FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Études internationales

Volume 31, numéro 3, 2000, p. 489-515

Direction : Gordon Mace (directeur)

Éditeur : Institut québécois des hautes études internationales

ISSN : 0014-2123 (imprimé)  1703-7891 (numérique)

DOI : 10.7202/704185ar

ei
< PrécédentSuivant >
Note

Pour une analyse critique du discours dans l'étude des relations internationales. Exemple d'application à des éditoriaux américains sur la guerre en Tchétchénie (Note)

Elisabeth Le

Résumé

L'étude des relations internationales peut être envisagée sous différentes perspectives disciplinaires (historique, politique, juridique, économique, sociologique), et si ces disciplines disposent chacune de leurs propres traditions méthodologiques, elles doivent toutes tenir compte d'un même élément fondamental, le discours, qu'il soit la langue écrite ou orale, ou une autre forme sémiotique. Dans cet article, nous présentons les grandes lignes d'une méthode d'analyse discursive qui se situe dans le cadre de la théorie intradisciplinaire intitulée, Analyse critique du discours. Sur la base d'un corpus de quatre éditoriaux américains portant sur la guerre en Tchétchénie, nous en donnons un exemple d'application, et montrons comment l'analyse textuelle présentée, par son intégration de recherches en linguistique et psychologie cognitive, permet de dépasser une simple compréhension intuitive des textes en en révélant leur sous-texte. Nous avançons que cette méthodologie fournit ainsi une hase fiable pour la poursuite de l'étude du phénomène concerné en d'autres branches des sciences sociales.

Abstract

The study of international relations can be tackled form different disciplinary angles (historical, political, juridical, economical, sociological). Each of these disciplines has its own methodological tradition, but all of them have to take into account the same fundamental element, discourse, be it oral or written language or another semiotic form. This article presents a method of discursive analysis, that fits into the intradisciplinary theory, Critical Discourse Analysis. An example of its application is provided with four American editorials on the war in Chechnya. It is shown how the integration of linguistic and cognitive psychology research into a model of textual analysis allows for an interpretation that goes beyond the intuitive reading of the text by underlining the text sub-text. It is suggested that this methodology provides reliable starting points for studies of the research object in question in other branches of social sciences.

Auteur : Elisabeth Le
Titre : Pour une analyse critique du discours dans l'étude des relations internationales. Exemple d'application à des éditoriaux américains sur la guerre en Tchétchénie (Note)
Revue : Études internationales, Volume 31, numéro 3, 2000, p. 489-515
URI : http://id.erudit.org/iderudit/704185ar
DOI : 10.7202/704185ar

Tous droits réservés © Études internationales, 2000

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2016