Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
alert

Avis d’interruption de service du 11 au 12 juillet 2016 L’accès à la plateforme et à tous les services web d’Érudit sera interrompu du lundi 11 juillet 2016 à minuit (UTC-4) au mardi 12 juillet à minuit (UTC-4) inclusivement dû à une importante opération technique (migration des services sur de nouveaux serveurs). La migration des services durant toute la semaine, des perturbations pourraient par ailleurs survenir du 13 au 15 juillet. Le retour à la normale est prévu pour le lundi 18 juillet. Veuillez nous excuser pour les inconvénients causés.

FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Études internationales

Volume 33, numéro 4, décembre 2002, p. 745-762

Les défis de la politique étrangère du Canada depuis le 11 septembre 2001

Sous la direction de Jean-Sébastien Rioux

Direction : Gordon Mace (directeur)

Rédaction : Claude Basset (rédactrice en chef)

Éditeur : IQHEI

ISSN : 0014-2123 (imprimé)  1703-7891 (numérique)

DOI : 10.7202/006664ar

ei
< PrécédentSuivant >
Article

Una gran familiaLe Canada et la zléa

Paul Gecelovsky

Résumé

La zléa n’est pas qu’un simple accord de libre-échange ; il s’agit plutôt du canevas d’une nouvelle architecture régionale incorporant libre-échange et démocratie afin de rehausser le niveau de sécurité au sein de la région. La principale considération du Canada en ce qui concerne cette nouvelle architecture régionale est la création d’une collectivité ordonnée sur le plan politique et économique. Nous avançons ici que, pour le Canada, l’objectif de la zléa est de contribuer à la création d’une communauté des Amériques, que le premier ministre Jean Chrétien a appelé « una gran familia ».

Abstract

The ftaa is not just a trade agreement but rather a framework for a new regional architecture combining free markets with democratic politics intended to heighten the level of security within the region. The prime consideration for Canada with respect to this new regional architecture is the creation of an orderly community in terms of both economics and politics. The purpose of the ftaa for Canada, it will be argued herein, is to help construct a community of the Americas, what Prime Minister Jean Chretien has referred to as ‘una gran familia’.

Auteur : Paul Gecelovsky
Titre : Una gran familia : le Canada et la zléa
Revue : Études internationales, Volume 33, numéro 4, décembre 2002, p. 745-762
URI : http://id.erudit.org/iderudit/006664ar
DOI : 10.7202/006664ar

Tous droits réservés © Études internationales, 2002

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2016