Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Études internationales

Volume 35, numéro 1, mars 2004, p. 125-148

Sécurité et identité nationale

Sous la direction de Alex Macleod et David Morin

Direction : Gordon Mace (directeur)

Rédaction : Claude Basset (rédactrice en chef)

Éditeur : IQHEI

ISSN : 0014-2123 (imprimé)  1703-7891 (numérique)

DOI : 10.7202/008450ar

ei
< PrécédentSuivant >
Article

L’ Allemagne entre la défense d’une identité occidentale et d’une identité germano-européenne

Martin Larose

Benoît Lemay

Paul Létourneau

Résumé

Cet article met en lumière la problématique de l’identité de l’Allemagne et de sa politique de sécurité lors des crises au Kosovo, en Afghanistan et en Irak. Dans ces trois cas, les dirigeants de la rfa ont cherché à préserver une identité allemande et européenne. Au Kosovo et en Afghanistan, la défense de celle-ci allait de pair avec la préservation d’une identité occidentale mise de l’avant par les États-Unis. Dans la question irakienne par contre, ces deux identités ne semblaient pas compatibles aux yeux des responsables politiques de Berlin qui, en conséquence, se distancèrent de la politique de leurs homologues de Washington. Ici, comme dans les deux premier cas, l’identité de sécurité défendue par les dirigeants allemands reflétait l’opinion de la majorité de leurs concitoyens.

Abstract

This article examines the relation between the German identity and its security policy in Kosovo, Afghanistan, and Iraq. In these three cases, the Federal Republic’s authorities tried to preserve a German and European identity. In Kosovo and Afghanistan, the preservation of this identity went hand in hand with the defence of a Western identity which was promoted by the United States. However, during the Iraq crisis, both identities seemed incompatible to the German decision-makers. Thus, they distanced themselves from their American counterparts. As in the two previous cases, the security identity promoted here by the German government reflected the opinion of the majority of its citizens.

Auteurs : Martin Larose, Benoît Lemay et Paul Létourneau
Titre : L’ Allemagne entre la défense d’une identité occidentale et d’une identité germano-européenne
Revue : Études internationales, Volume 35, numéro 1, mars 2004, p. 125-148
URI : http://id.erudit.org/iderudit/008450ar
DOI : 10.7202/008450ar

Tous droits réservés © Études internationales, 2004

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014