Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Études internationales

Volume 35, numéro 3, septembre 2004, p. 469-494

Direction : Gordon Mace (directeur)

Rédaction : Claude Basset (rédactrice en chef)

Éditeur : IQHEI

ISSN : 0014-2123 (imprimé)  1703-7891 (numérique)

DOI : 10.7202/009907ar

ei
< PrécédentSuivant >
Article

S’opposer aux États-Unis au Conseil de sécuritéL’argumentation contre la puissance dans les négociations multilatérales

David Ambrosetti

Résumé

Cet article rend compte des enjeux apparus au coeur des débats qui ont précédé l’adoption par le Conseil de sécurité des Nations Unies de la résolution 1422 sur la Cour pénale internationale, à partir d’une analyse de l’argumentation de la délégation française. Il éclaire la relation entre l’argumentation et le recours à la puissance dans les négociations multilatérales. Il conclut que l’argumentation précède la rationalité communicationnelle décrite pas Habermas, et peut la favoriser en entravant le recours à la puissance.

Abstract

This article depicts the stakes involved in the informal debates which took place in the Security Council before the resolution 1422 on the International Criminal Court was adopted. Based on an analysis of the argumentation the French delegation then elaborated, the paper questions the relationship between arguing and power during a multilateral negotiation. It emphasizes that arguing can pave the way for communicative rationality (Habermas), by containing the use of power among negotiators.

Auteur : David Ambrosetti
Titre : S’opposer aux États-Unis au Conseil de sécurité : l’argumentation contre la puissance dans les négociations multilatérales
Revue : Études internationales, Volume 35, numéro 3, septembre 2004, p. 469-494
URI : http://id.erudit.org/iderudit/009907ar
DOI : 10.7202/009907ar

Tous droits réservés © Études internationales, 2004

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014