Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Études internationales

Volume 36, numéro 2, juin 2005, p. 201-217

Direction : Gordon Mace (directeur)

Rédaction : Claude Basset (rédactrice en chef)

Éditeur : IQHEI

ISSN : 0014-2123 (imprimé)  1703-7891 (numérique)

DOI : 10.7202/011415ar

ei
< PrécédentSuivant >
Article

Le projet de Convention internationale sur la diversité culturelle comme réponse au marché mondial de la culture

Éric Martin

Cet article est une version revue et augmentée du premier chapitre du mémoire de l’auteur intitulé La diversité culturelle et ses tribulations orientales. Les propos présentés par l’auteur sont de sa seule responsabilité.

Résumé

Suite à la difficulté que rencontrent plusieurs pays à légitimer leurs politiques culturelles face à l’imposante stature des accords qui régissent la libéralisation du commerce international, le Canada et la France ont pris la décision de faire campagne afin de persuader les membres de la communauté internationale d’adopter une Convention internationale sur la diversité culturelle. Bien que l’unesco ait accepté de porter le flambeau, l’analyse des antécédents reliés à ce projet normatif démontre que les négociations internationales dans ce domaine conduisent au statu quo. Si le projet est légitime à bien des égards, la future convention risque avant tout de servir la protection des politiques culturelles nationales actuelles, sans pour autant entraver les mécanismes du marché mondial de la culture. Visant cet horizon, cet article tente de circonscrire les étapes principales qui ont conduit à la planification du projet et il cherche, par le fait même, à apporter un éclaircissement sur le principal débat culturel qui caractérise les relations internationales contemporaines.

Abstract

As a result of the difficulties some countries are having in legitimizing their cultural policies because of the international commercial agreement stature, Canada and France have decided to convince international community members to adopt an International Convention for Cultural Diversity. unesco has agreed to carry the torch, but the analysis of the international facts shows that the results of the past negotiations of the project are status quo. If the project is seen or recognized as a necessity, the impact of the convention could just serve in helping present cultural policies without disturbing international cultural market regulations. As such, this article attempts to illustrate the principal steps which led this project into being. As well as looking to bring a clarification to the principal cultural debate which characterizes contemporary international relations.

 Remerciements

L’auteur tient à remercier M. Louis Bélanger, professeur au Département de science politique de l’Université Laval et directeur de l’Institut québécois des hautes études internationales, qui a bien voulu diriger ses recherches et corriger ses travaux.

Auteur : Éric Martin
Titre : Le projet de Convention internationale sur la diversité culturelle comme réponse au marché mondial de la culture
Revue : Études internationales, Volume 36, numéro 2, juin 2005, p. 201-217
URI : http://id.erudit.org/iderudit/011415ar
DOI : 10.7202/011415ar

Tous droits réservés © Études internationales, 2005

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014