Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Études internationales

Volume 36, numéro 3, septembre 2005, p. 301-316

Direction : Gordon Mace (directeur)

Rédaction : Claude Basset (rédactrice en chef)

Éditeur : IQHEI

ISSN : 0014-2123 (imprimé)  1703-7891 (numérique)

DOI : 10.7202/012024ar

ei
 Suivant >
Article

Le financement extérieur pour le développementLe rôle de la Banque interaméricaine de développement

Francis Adams

Professeur,

Département de science politique,

Old Dominion University,

Norfolk, États-Unis.

Résumé

La Banque interaméricaine de développement (bid) représente la source de financement multilatéral la plus importante pour les projets de développement social et économique en Amérique latine et dans les Caraïbes. La présente étude se penche sur les initiatives de la bid relatives à la promotion de la croissance économique et à la modernisation de l’État. Des liens étroits sont établis entre ces initiatives et le programme plus ambitieux de la Banque concernant l’introduction de réformes économiques néolibérales dans la région. Si certaines réformes ont contribué dans une certaine mesure à la croissance économique, il existe peu de preuves démontrant une diminution correspondante de la pauvreté et des inégalités dans la région. La dernière partie présente une autre vision du processus de développement, qui s’appuie sur le renforcement de l’autonomisation au niveau local.

Abstract

The Inter-American Development Bank (idb) is the largest source of multilateral financing for social and economic development projects in Latin America and the Caribbean. This study examines the current efforts of the idb to promote sustainable economic growth and state modernization. The paper highlights the close links between these efforts and the bank’s broader neo-liberal economic reform agenda in the region. Although such reforms have contributed to some economic growth there is little evidence of a corresponding decline in the region’s poverty and inequality. The last section offers an alternate vision of the development process which stresses grassroots empowerment.

Auteur : Francis Adams
Titre : Le financement extérieur pour le développement : le rôle de la Banque interaméricaine de développement
Revue : Études internationales, Volume 36, numéro 3, septembre 2005, p. 301-316
URI : http://id.erudit.org/iderudit/012024ar
DOI : 10.7202/012024ar

Tous droits réservés © Études internationales, 2005

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014