Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
alert

Avis d’interruption de service du 11 au 12 juillet 2016 L’accès à la plateforme et à tous les services web d’Érudit sera interrompu du lundi 11 juillet 2016 à minuit (UTC-4) au mardi 12 juillet à minuit (UTC-4) inclusivement dû à une importante opération technique (migration des services sur de nouveaux serveurs). La migration des services durant toute la semaine, des perturbations pourraient par ailleurs survenir du 13 au 15 juillet. Le retour à la normale est prévu pour le lundi 18 juillet. Veuillez nous excuser pour les inconvénients causés.

FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Études internationales

Volume 37, numéro 4, décembre 2006, p. 525-546

Direction : Gordon Mace (directeur)

Rédaction : Claude Basset (rédactrice en chef)

Éditeur : Institut québécois des hautes études internationales

ISSN : 0014-2123 (imprimé)  1703-7891 (numérique)

DOI : 10.7202/014628ar

ei
< PrécédentSuivant >
Article

Contre l’opposition « intérêts versus normes »Rivalités interétatiques et relations de clientèle sous un prisme constructiviste

David Ambrosetti

Résumé

À partir d’un cadre d’analyse sociologique constructiviste, le présent article envisage les voies d’un rapprochement épistémologique entre « intérêt » et « norme », en interprétant la poursuite d’intérêts individuels comme un effort permanent pour la protection d’identités et de positions sociales au sein d’espaces sociaux précis, et en soulignant l’assise normative de toute reconnaissance collective d’identités et de positions sociales. Ce faisant, le propos vise à rendre opératoire une analyse d’objets privilégiés par les théories réalistes des relations internationales qui soit fondée sur les postulats communs aux approches constructivistes. Les relations de rivalité sur la scène interétatique, et plus particulièrement les relations de clientèle, sont ainsi examinées dans leurs soubassements normatifs.

Abstract

Using constructivist sociological frame of analysis, the present article proposes an epistemological tail in order to overtake the dichotomy between « interests » and « norms ». It highlights the relationship between pursuing interests and fostering social identities and positions in specific social spaces, and points out the inescapable normative bases of any collective accordance of identities and positions. In so doing, the paper intends to bridge the gap between constructivist postulates and realist objects of analysis. Rivalries and patron-client relations between states – « pure » realist objects – are here exposed through their normative foundations.

Auteur : David Ambrosetti
Titre : Contre l’opposition « intérêts versus normes » : rivalités interétatiques et relations de clientèle sous un prisme constructiviste
Revue : Études internationales, Volume 37, numéro 4, décembre 2006, p. 525-546
URI : http://id.erudit.org/iderudit/014628ar
DOI : 10.7202/014628ar

Tous droits réservés © Études internationales, 2006

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2016