Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Études internationales

Volume 39, numéro 3, septembre 2008, p. 411-431

Direction : Gordon Mace (directeur)

Rédaction : Pauline Curien (rédactrice en chef)

Éditeur : Institut québécois des hautes études internationales

ISSN : 0014-2123 (imprimé)  1703-7891 (numérique)

DOI : 10.7202/019307ar

ei
< PrécédentSuivant >
Article

Système contre société. Deux concepts antithétiques ?Quand la « nouvelle vague » de l’École anglaise défie l’idée de société internationale

Thomas Meszaros

Résumé

Cet article entend mettre en évidence l’importance des concepts de « système » et de « société » dans la discipline des Relations internationales à partir du débat engagé à l’occasion du renouvellement du programme de recherche de l’École anglaise. En effet, l’analyse de la tentative initiée par Barry Buzan, et suivie par la « nouvelle vague » de cette école, permet de souligner l’ambition de ce programme qui repose sur la complémentarité qui existe entre ces deux concepts. Ainsi, à partir de la distinction traditionnelle, théorique et méthodologique relative à ces deux notions on peut proposer une reformulation du concept de « société internationale » en le considérant, dans le sillage de la sociologie formelle de Georg Simmel, comme un idéal-type qui induit une méthode particulière d’étude des relations sociales entre États.

Abstract

This article aims to highlight the importance of the concepts of « system » and « society » in the study of international relations from the debate engaged by the renewal of the research program of the English school. Indeed, the attempt proposed by Barry Buzan, and followed by the « new wave » of the School, shows the ambition of this program which is based on the adequacy of both these concepts. Doing so, the traditional distinction – theoretical and methodological – between these two notions is the opportunity to offer a reformulation of the concept of « international society », which is considered, in the wake of the formal sociology of Georg Simmel, as an ideal which leads to a specific methodology for the study of social relations between States.

Auteur : Thomas Meszaros
Titre : Système contre société. Deux concepts antithétiques ? quand la « nouvelle vague » de l’École anglaise défie l’idée de société internationale
Revue : Études internationales, Volume 39, numéro 3, septembre 2008, p. 411-431
URI : http://id.erudit.org/iderudit/019307ar
DOI : 10.7202/019307ar

Tous droits réservés © Études internationales, 2008

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014