Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
alert

Avis d’interruption de service du 11 au 12 juillet 2016 L’accès à la plateforme et à tous les services web d’Érudit sera interrompu du lundi 11 juillet 2016 à minuit (UTC-4) au mardi 12 juillet à minuit (UTC-4) inclusivement dû à une importante opération technique (migration des services sur de nouveaux serveurs). La migration des services durant toute la semaine, des perturbations pourraient par ailleurs survenir du 13 au 15 juillet. Le retour à la normale est prévu pour le lundi 18 juillet. Veuillez nous excuser pour les inconvénients causés.

FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Études internationales

Volume 40, numéro 4, décembre 2009, p. 523-543

Conflits gelés dans l’espace postsoviétique

Sous la direction de Pierre Jolicoeur et Aurélie Campana

Direction : Gordon Mace (directeur)

Rédaction : Pauline Curien (rédactrice en chef)

Éditeur : Institut québécois des hautes études internationales

ISSN : 0014-2123 (imprimé)  1703-7891 (numérique)

DOI : 10.7202/038930ar

ei
< PrécédentSuivant >
Article

Nagorno-KarabakhLe parcours vers un conflit gelé

Oana Tranca

Paix et sécurité internationales Institut québécois des hautes études internationales

Pavillon Charles-De Koninck

1030, avenue des Sciences-Humaines

Université Laval

Québec (Québec) G1V 0A6

Résumé

Les conflits gelés constituent aujourd’hui un défi majeur à la stabilité et à la sécurité internationales. Exemple typique d’un conflit gelé, le cas du Nagorno-Karabakh présente également des spécificités. Cette étude consiste en deux principaux volets. Il s’agit d’abord de circonscrire la spécificité du Nagorno-Karabakh dans le contexte plus large des conflits gelés et des États sécessionnistes de facto. L’article contribue ensuite à l’élaboration d’un cadre d’analyse plus large qui évalue les étapes menant à un conflit gelé, au vu des différentes phases de sa transformation : escalade, diffusion et intervention des tierces parties. Les conclusions de cette étude de cas mettent en relief des leçons pouvant contribuer à la mise en place de stratégies visant la prévention de l’émergence des conflits gelés.

Mots-clés : conflit gelé, escalade, diffusion, intervention des tierces parties

Abstract

Frozen conflicts are today a major challenge for the international stability and security. Often cited as a classic example of a frozen conflict, Nagorno-Karabakh displays however its own particularities. The main objective of this article is two-folded: first, to situate Nagorno-Karabakh within the larger context of the frozen conflicts phenomenon and, secondly, to contribute to an explanatory framework that evaluates the preliminary stages of a frozen conflict, through the different phases of its transformation: escalation, diffusion and third-party intervention. The conclusions emphasize several findings based on this case-study that could be integrated in wider strategies aimed at preventing the emergence of frozen conflicts.

Keywords: frozen conflict, escalation, diffusion, third party intervention

Auteur : Oana Tranca
Titre : Nagorno-Karabakh : le parcours vers un conflit gelé
Revue : Études internationales, Volume 40, numéro 4, décembre 2009, p. 523-543
URI : http://id.erudit.org/iderudit/038930ar
DOI : 10.7202/038930ar

Tous droits réservés © Études internationales, 2009

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2016