Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Études internationales

Volume 40, numéro 4, décembre 2009, p. 523-543

Conflits gelés dans l’espace postsoviétique

Sous la direction de Pierre Jolicoeur et Aurélie Campana

Direction : Gordon Mace (directeur)

Rédaction : Pauline Curien (rédactrice en chef)

Éditeur : Institut québécois des hautes études internationales

ISSN : 0014-2123 (imprimé)  1703-7891 (numérique)

DOI : 10.7202/038930ar

ei
< PrécédentSuivant >
Article

Nagorno-KarabakhLe parcours vers un conflit gelé

Oana Tranca

Paix et sécurité internationales Institut québécois des hautes études internationales

Pavillon Charles-De Koninck

1030, avenue des Sciences-Humaines

Université Laval

Québec (Québec) G1V 0A6

Résumé

Les conflits gelés constituent aujourd’hui un défi majeur à la stabilité et à la sécurité internationales. Exemple typique d’un conflit gelé, le cas du Nagorno-Karabakh présente également des spécificités. Cette étude consiste en deux principaux volets. Il s’agit d’abord de circonscrire la spécificité du Nagorno-Karabakh dans le contexte plus large des conflits gelés et des États sécessionnistes de facto. L’article contribue ensuite à l’élaboration d’un cadre d’analyse plus large qui évalue les étapes menant à un conflit gelé, au vu des différentes phases de sa transformation : escalade, diffusion et intervention des tierces parties. Les conclusions de cette étude de cas mettent en relief des leçons pouvant contribuer à la mise en place de stratégies visant la prévention de l’émergence des conflits gelés.

Mots-clés : conflit gelé, escalade, diffusion, intervention des tierces parties

Abstract

Frozen conflicts are today a major challenge for the international stability and security. Often cited as a classic example of a frozen conflict, Nagorno-Karabakh displays however its own particularities. The main objective of this article is two-folded: first, to situate Nagorno-Karabakh within the larger context of the frozen conflicts phenomenon and, secondly, to contribute to an explanatory framework that evaluates the preliminary stages of a frozen conflict, through the different phases of its transformation: escalation, diffusion and third-party intervention. The conclusions emphasize several findings based on this case-study that could be integrated in wider strategies aimed at preventing the emergence of frozen conflicts.

Keywords: frozen conflict, escalation, diffusion, third party intervention

Auteur : Oana Tranca
Titre : Nagorno-Karabakh : le parcours vers un conflit gelé
Revue : Études internationales, Volume 40, numéro 4, décembre 2009, p. 523-543
URI : http://id.erudit.org/iderudit/038930ar
DOI : 10.7202/038930ar

Tous droits réservés © Études internationales, 2009

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014