Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Études internationales

Volume 40, numéro 4, décembre 2009, p. 611-629

Conflits gelés dans l'espace postsoviétique

Sous la direction de Pierre Jolicoeur et Aurélie Campana

Direction : Gordon Mace (directeur)

Rédaction : Pauline Curien (rédactrice en chef)

Éditeur : Institut québécois des hautes études internationales

ISSN : 0014-2123 (imprimé)  1703-7891 (numérique)

DOI : 10.7202/038934ar

ei
< PrécédentSuivant >
Article

Briser les logiques du « gel »Approche différenciée et transformative en Abkhazie et en Transnistrie

Magdalena Dembinska

Département de science politique

Université de Montréal

C.P. 6128, succ. Centre-ville

Montréal (Québec) H3C 3J7

Résumé

Le partage du pouvoir sous diverses formes fédérales est insuffisant pour résoudre sans partition les conflits entourant les États de facto. Nous proposons de sortir de l’approche purement institutionnelle et de dégager à des niveaux différents des incitations qui permettraient de briser l’impasse. La comparaison des justifications des revendications indépendantistes en Transnistrie et en Abkhazie permet d’identifier de tels processus : séduction économique et réconciliation historique. L’article se base sur l’approche transformative, qui combine les processus politiques parallèles, complémentaires et adaptés, propices aux éventuels arrangements institutionnels. Il introduit également l’élément émotionnel/historique des hostilités, globalement négligé en science politique.

Mots-clés : États de facto, conflits gelés, résolution de conflits

Abstract

Abstract

Power sharing and its diverse federal arrangements are insufficient to solve without partition conflicts evolving around the de facto States. I propose to depart from the purely institutional approach and look for incentives at different levels which might break the impasse. Comparing justifications underlying demands for independence in Transnistria and in Abkhazia permits to identify such processes: economic seduction and historical reconciliation. The article goes by the transformative approach which combines parallel, complementary and adapted political processes, favourable to eventual institutional arrangements. It also introduces the emotional/historic element of hostilities, generally neglected in political science.

Keywords: de facto States, frozen conflicts, conflict resolution

 Remerciements

L’auteure tient à remercier Aurélie Campana pour sa persévérance et son dévoué soutien à la réalisation de ce projet ainsi que pour ses commentaires lors de la rédaction de l’article.

Auteur : Magdalena Dembinska
Titre : Briser les logiques du « gel » : approche différenciée et transformative en Abkhazie et en Transnistrie
Revue : Études internationales, Volume 40, numéro 4, décembre 2009, p. 611-629
URI : http://id.erudit.org/iderudit/038934ar
DOI : 10.7202/038934ar

Tous droits réservés © Études internationales, 2009

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014