Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Études internationales

Volume 41, numéro 2, 2010, p. 171-203

Direction : Gordon Mace (directeur) et Richard Ouellet (directeur adjoint)

Rédaction : Pauline Curien (rédacteur en chef)

Éditeur : Institut québécois des hautes études internationales

ISSN : 0014-2123 (imprimé)  1703-7891 (numérique)

DOI : 10.7202/044613ar

ei
< PrécédentSuivant >
Article

L’adaptation de la politique de puissance de la Syrie à la lumière de ses rapports avec la Russie

Marta Tawil-Kuri

Centro de Estudios Internacionales

El Colegio de México

Camino al Ajusco 20

Pedregal de Santa Teresa

Tlalpan

México DF 10740

Mexique

mtawil@colmex.mx

Résumé

La politique de la Syrie envers la Russie se déploie dans trois principaux domaines : stratégico-militaire, symbolique et économique. Ces trois domaines permettent de considérer l’adaptation de la politique de puissance de Damas au regard de ses faiblesses croissantes et du besoin de conserver son rôle comme puissance arabe régionale. Cette politique s’appuie sur une réalité objective externe comportant des enjeux et des menaces générés par le conflit militaire, social et normatif sur le plan régional ainsi que par des facteurs identitaires. Ce constat confirme la compatibilité entre les postulats réalistes et constructivistes : sans modèle préétabli, la convergence des deux volontés de puissance, syrienne et russe, se bâtit dans leur interaction par des ajustements successifs.

Mots-clés : Syrie, Russie, puissance, symboles, transactions militaires

Abstract

Syria’s policy towards Russia is anchored in three domains: military strategic, symbolic and economic. Power politics dominates through these domains, each enabling Damascus to compensate for its growing regional strategic weakness and to preserve her role as an Arab regional power. Syria’s power politics is designed to counter challenges and threats generated by regional conflict in the military and normative realms. The meaning of those threats is constructed by Syria’s relative position in the international system and by identity factors. This observation allows to highlight the compatibility between the Realist and Constructivist paradigms: far from obeying to a predetermined pattern, the convergence of Syrian and Russian wills of power is being constantly adjusted.

Keywords: Syria, Russia, power, symbols, military transactions

Auteur : Marta Tawil-Kuri
Titre : L’adaptation de la politique de puissance de la Syrie à la lumière de ses rapports avec la Russie
Revue : Études internationales, Volume 41, numéro 2, 2010, p. 171-203
URI : http://id.erudit.org/iderudit/044613ar
DOI : 10.7202/044613ar

Tous droits réservés © Études internationales, 2010

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014