Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Études internationales

Volume 41, numéro 3, 2010, p. 341-359

Direction : Gordon Mace (directeur) et Richard Ouellet (directeur adjoint)

Rédaction : Pauline Curien (rédacteur en chef)

Éditeur : Institut québécois des hautes études internationales

ISSN : 0014-2123 (imprimé)  1703-7891 (numérique)

DOI : 10.7202/044905ar

ei
< PrécédentSuivant >
Article

Le contexte sociopolitique du Projet de paix perpétuelle d’Emmanuel Kant

Frantz Gheller

York University

Department of Political Science

S672 Ross Building

4700 Keele Street

Toronto (Ontario) M3J 1P3

fgheller@yorku.ca

Résumé

Comprendre que le contexte sociopolitique dans lequel Kant a élaboré son Projet de paix perpétuelle était marqué par l’existence d’une pluralité de formes de souveraineté permet de mieux saisir la nature de son républicanisme. En retour, cela permet de définir plus adéquatement les angles morts des catégories avec lesquelles il a pensé la modernité naissante. Après avoir mis en relief le chronofétichisme de la thèse contemporaine de la paix démocratique, l’article propose une réinterprétation du projet kantien fondée sur l’examen du contexte sociopolitique européen de la fin du 18e siècle. Il conclut en esquissant certaines pistes de réflexion pour une conceptualisation alternative de la paix démocratique qui prenne en compte le développement inégal et combiné du capitalisme au 19e siècle.

Mots-clés : Emmanuel Kant, sociologie historique, paix, guerre, souveraineté

Abstract

To understand that the socio-political context in which Kant developed his “Perpetual Peace” was marked by the existence a plurality of forms of sovereignty and social property regimes can lead to a more rigorous understanding of the nature of his republicanism. In turn, it allows us to identify certain blind spots in Kant’s theorization of nascent modernity. After having pointed to the chrono-fetishism of contemporary democratic peace theory, this article proposes a reinterpretation of the Kantian project based on the examination of the socio- political of the late 18th century. The conclusion outlines a tentative theorization of an alternative conceptualization of the democratic peace that takes into account the uneven and combined development of capitalism during the 19th century.

Keywords: Immanuel Kant, historical sociology, peace, war, sovereignty

 Remerciements

L’auteur tient à remercier Frédérick Guillaume Dufour, Benno Teschke, Georges Comninel et Thomas Chiasson-Lebel pour leurs commentaires sur l’ensemble ou différentes parties de ce texte.

Auteur : Frantz Gheller
Titre : Le contexte sociopolitique du Projet de paix perpétuelle d’Emmanuel Kant
Revue : Études internationales, Volume 41, numéro 3, 2010, p. 341-359
URI : http://id.erudit.org/iderudit/044905ar
DOI : 10.7202/044905ar

Tous droits réservés © Institut québécois des hautes études internationales, 2010

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014