Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
alert

Le service sera interrompu pour quelques minutes le jeudi 5 mars entre 6h45 et 7h15 HNE (UTC-5). Veuillez nous excuser pour les inconvénients causés par cet arrêt.

FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Études internationales

Volume 41, numéro 3, 2010, p. 383-396

Direction : Gordon Mace (directeur) et Richard Ouellet (directeur adjoint)

Rédaction : Pauline Curien (rédacteur en chef)

Éditeur : Institut québécois des hautes études internationales

ISSN : 0014-2123 (imprimé)  1703-7891 (numérique)

DOI : 10.7202/044907ar

ei
< PrécédentSuivant >
Article

L’importance de la capacité des parties lors de la conclusion d’un accord international. Vers une redéfinition du traité international

Ékoué Didier Akakpovie

Faculté de droit

Université de Haute-Alsace (Mulhouse)

Campus Fonderie

16 rue de la Fonderie

68093 Mulhouse

France

akakpovie.ekoue@yahoo.fr

Auteur : Ékoué Didier Akakpovie
Titre : L’importance de la capacité des parties lors de la conclusion d’un accord international. Vers une redéfinition du traité international
Revue : Études internationales, Volume 41, numéro 3, 2010, p. 383-396
URI : http://id.erudit.org/iderudit/044907ar
DOI : 10.7202/044907ar

Tous droits réservés © Institut québécois des hautes études internationales, 2010

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2015