Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
alert

Avis d’interruption de service du 11 au 12 juillet 2016 L’accès à la plateforme et à tous les services web d’Érudit sera interrompu du lundi 11 juillet 2016 à minuit (UTC-4) au mardi 12 juillet à minuit (UTC-4) inclusivement dû à une importante opération technique (migration des services sur de nouveaux serveurs). La migration des services durant toute la semaine, des perturbations pourraient par ailleurs survenir du 13 au 15 juillet. Le retour à la normale est prévu pour le lundi 18 juillet. Veuillez nous excuser pour les inconvénients causés.

FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Études internationales

Volume 42, numéro 2, juin 2011, p. 145-158

Direction : Gordon Mace (directeur) et Richard Ouellet (directeur adjoint)

Rédaction : Pauline Curien (rédactrice en chef)

Éditeur : Institut québécois des hautes études internationales

ISSN : 0014-2123 (imprimé)  1703-7891 (numérique)

DOI : 10.7202/1005823ar

ei
 Suivant >
Article

La politique énergétique de la Russie en Arctique(Prix Marcel-Cadieux de l'International Journal)

Indra Øverland

Norwegian Institute of International Affairs (NUPI), PB 8159 Dep., 0033 Oslo, Norway

Indra.Overland@nupi.no

Traduit de l'anglais par

Anne-Hélène Kerbiriou

Résumé

Cet article examine les liens entre les intérêts territoriaux de la Russie et sa politique énergétique en Arctique, ainsi que la manière dont les occidentaux ont interprété le comportement des Russes en ce domaine. La première partie aborde la politique générale de la Russie en Arctique et tente de déboulonner certains mythes géopolitiques. La seconde examine les ressources énergétiques de l’Arctique russe et les perspectives de participation des compagnies pétrolières internationales dans l’exploitation des gisements qui s’y trouvent. Cet article souligne que les rapports qui paraissent en Occident au sujet des intérêts russes en Arctique sont souvent biaisés. En fait, l’attitude adoptée par les Russes ne diffère guère de celle des États occidentaux riverains de l’Arctique.

Mots clés : Russie, hydrocarbures, géopolitique, Chtokman, Yamal

Abstract

This article examines the nexus between Russian territorial interests and energy policy in the Arctic, as well as Western interpretations of Russian behaviour in these areas. The first part of the article deals with Russia's general Arctic policy and attempts to debunk some geopolitical myths, while the second part zooms in on the energy resources in the Russian Arctic and the prospects for the participation of international oil companies in the extraction of those resources. The article argues that Western accounts of Russian interest in the Arctic are often distorted. In fact, the approach taken by Russia is not unlike that of the Western Arctic littoral states.

Key words: Russia, hydrocarbons, geopolitics, Shtokman, Yamal

 Remerciements

Cet article a remporté le prix Marcel-Cadieux Distinguished Writing Award décerné par l'International Journal en 2010. IJ publiera pour sa part en 2011 l'article qui aura remporté le prix Paul-Painchaud 2010 de la revue Études internationales.

Auteur : Indra Øverland
Titre : La politique énergétique de la Russie en Arctique : (Prix Marcel-Cadieux de l'International Journal)
Revue : Études internationales, Volume 42, numéro 2, juin 2011, p. 145-158
URI : http://id.erudit.org/iderudit/1005823ar
DOI : 10.7202/1005823ar

Tous droits réservés © Études internationales, 2011

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2016